Le Real Madrid attend déjà Ancelotti

  • A
  • A
Le Real Madrid attend déjà Ancelotti
@ DR
Partagez sur :

FOOT - Si le PSG cherche encore à retenir son entraîneur, le Real est déjà persuadé de son arrivée.

Carlo Ancelotti a officialisé son envie d'ailleurs, dimanche soir lors de la remise des trophées UNFP. Lundi matin pourtant, le PSG et son président Nasser Al-Khelaïfi s'accrochent encore et espèrent toujours pouvoir conserver le technicien italien. Même si, à Madrid, le doute n'est plus permis : Ancelotti sera bien le nouvel entraîneur du Real.

Ancelotti-2
Depuis plusieurs mois, le président des Merengue, Florentino Perez, a fait d'Ancelotti sa priorité numéro un pour remplacer José Mourinho. Selon des informations du quotidien espagnol Marca lundi matin, les contacts s'étaient intensifiés depuis quelques semaines entre l'entourage du coach du PSG et les dirigeants madrilènes. Dans le journal L'Equipe, un dirigeant du Real ne voulait cependant pas paraître trop optimiste : "on espère simplement que Paris le laisse partir".

Ancelotti a déjà un surnom à Madrid : "le pacificateur"

Mais à lire la presse espagnole lundi matin, le Real Madrid a l'air plus que confiant. "Ancelotti a choisi Madrid", a choisi d'afficher à sa Une le quotidien pro-madrilène As. Pour son concurrent Marca, l'heure est déjà à dessiner les contours du "Pacificateur", futur coach des Madrilènes. Le "pacificateur", un surnom attribué par certains dirigeants de la Maison-Blanche. Et ce petit nom n'est pas un hasard pour des patrons qui souhaitent effacer le souvenir de Mourinho, le "provocateur", au plus vite.

Ancelotti-Ibrahimovic

En Espagne, Carlo Ancelotti est comparé à Vincente Del Bosque, l'actuel sélectionneur de l'Espagne, avec qui il a remporté la Coupe du monde en 2010 et l'Euro en 2012. Respecté pour faire partie du club très fermé de ceux qui ont gagné la Coupe d'Europe aussi bien en tant que joueur qu'entraîneur, l'Italien est aussi admiré pour sa capacité à ménager et manager les égos de grandes stars. Et à Madrid, cette qualité est essentielle. José Mourinho l'a appris à ses dépens, lui qui a réussi à se mettre à dos la quasi-totalité de l'équipe.