Le PSG soigne sa rentrée face à Kiev

  • A
  • A
Le PSG soigne sa rentrée face à Kiev
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Paris s'est imposé (4-1) face au Dynamo Kiev pour son premier match.

Trois points très faciles. On pensait le PSG supérieur au Dynamo Kiev, mais peut-être pas à ce point. Après 30 minutes de jeu, Paris menait déjà 3-0. Zlatan, Thiago Silva et Alex ont corrigé la défense du Dynamo Kiev. Derrière, les hommes de Carlo Ancelotti ont parfaitement géré leur avance pour finalement s'imposer (4-1). Huit ans après sa dernière participation à la Ligue des champions, Paris n'a pas manqué ses retrouvailles.

>>> Revivez le match PSG-Dynamo Kiev

Verratti

Celui qui a bien mérité sa douche : Verratti. Dans l'entre-jeu, le trio Chantôme-Verratti-Matuidi a fait des étincelles. Les trois hommes se trouvaient à la perfection. Un grand bravo au jeune italien Marco Verratti qui a, une nouvelle fois, impressionné le Parc des Princes. Très fort dans la récupération, très technique sur chaque touche de balle, le footballeur de 19 ans a tout pour devenir un patron dans cette équipe.

Thiago Silva, une belle première. Depuis l'officialisation de son transfert le 14 juillet dernier, le défenseur brésilien n'avait pas encore disputé de match officiel avec Paris. Même s'il n'a pas eu grand-chose à faire derrière, il a été très sérieux. Il s'est aussi payé le luxe de marquer pour sa première. Que demander de plus !

Thiago Silva marque pour son premier match (à partir de 0'30) :

Parker-2

Parker et Deschamps ont apprécié. De nombreuses personnalités ont tenu à assister au grand retour du PSG en Ligue des champions. Dans les tribunes du Parc des Princes, le basketteur français Tony Parker a regardé la rencontre juste à côté de... Didier Deschamps. Le sélectionneur tricolore a dû apprécier la prestation de Jérémy Ménez, encore très bon mardi soir.

>>> A LIRE : La Zlâtanerie du jour

La pensée du jour. "On a très bien commencé mais il reste cinq matches", a déclaré Carlo Ancelotti à la fin du match. Le technicien italien s'est assis à 108 reprises sur le banc pour un match de Ligue des champions. On peut lui faire confiance, il saura gérer à la perfection les cinq autres rencontres pour hisser son équipe en huitièmes de finale.