Le PSG perd la tête

  • A
  • A
Le PSG perd la tête
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN UN CLIC - En concédant le nul (1-1) contre Bordeaux, Paris n'est plus leader.

Paris-Montpellier, la lutte jusqu'au bout. A neuf journées de la fin du championnat, difficile de maintenir plus de suspense qu'en Ligue 1. Après le match nul (1-1) concédé par le PSG contre Bordeaux, dimanche soir au Parc des Princes, il a fallu sortir les calculettes pour trouver le leader. Avec sa victoire (1-0) contre Saint-Etienne, Montpellier reprend la tête pour un meilleur goal average (26 contre 23). Suspense, quand tu nous tiens !

Pastore

Le loser : Pastore. Arrivé l'été dernier pour 42 millions d'euros au PSG, l'Argentin Javier Pastore paie souvent le prix de son transfert. A chaque sortie, la presse sportive est plus exigeante et les spectateurs attendent le geste de génie à chaque contrôle. Trop de pression, trop d'attente. Résultat, des approximations, des contrôles manqués et un match très moyen contre les Girondins.

Le geste technique. Trois minutes après l'ouverture du score de Diabaté, Paris réagit. L'Italien Thiago Motta retrouve Bodmer à l'entrée de la surface. L'ancien lillois ne réfléchit pas et talonne instantanément pour Hoarau qui n'a plus qu'à ajuster Carrasso.

La passe décisive de Bodmer pour l'égalisation de Hoarau :

Hoarau

La pensée du jour. "On ne peut pas se contenter que de ça. Il va falloir sortir les "cojones". Malgré son cinquième cinquième but de la saison, Guillaume Hoarau est conscient que le PSG manque de jus actuellement. Le Réunionnais sait que Paris devra faire plus pour être champion. Et plus trivialement, il va falloir sortir les "cojones".

La cacahuète. Toulouse continue son petit bonhomme de chemin. Tranquillement mais sûrement, le TFC  ou l'ambitieux silencieux. Avec un nouveau succès (1-0) contre Auxerre, dimanche après-midi au Stadium, les hommes d'Alain Casanova visent désormais la Ligue des champions. Dans un match pas franchement très "sexy", les Violets ont trouvé la solution grâce à Franck Tabanou. Sur une transversale impeccable de Regattin, il contrôle, se prépare et décoche un missile dans la lucarne opposé. Limpide.

Tabanou ouvre le score pour Toulouse :

Bien

L'atout charme. Après un gros choc avec le Toulousain Moussa Sissoko, l'arbitre de la rencontre, Wilfried Bien a été obligé de faire intervenir les soigneurs. Pour arrêter le saignement, il a dû porter un joli bandeau sur la tête. Une sacrée dégaine pour la fin du match.

Celui qui a bien mérité sa douche : Pedretti. Décevant en début de saison, le milieu de terrain lillois a nettement changé depuis quelques matches. Beaucoup plus percutant, précis et appliqué dans la transmission et décisif entre les blocs, Benoît Pedretti finit très fort cette saison.

Tous les résultats de la 29e journée :

PSG - Bordeaux : 1-1
Montpellier - Saint-Etienne : 1-0
Toulouse - Auxerre : 1-0
Dijon - Caen : 2-0
Lyon - Sochaux : 2-1
Evian - Lille : 0-3
Valenciennes - Rennes : 1-0
Nice - Marseille : 1-1
Brest - Nancy : 0-1
Ajaccio - Lorient : 1-1

>>> Retrouvez ici le classement de Ligue 1