Le PSG grignote du terrain

  • A
  • A
Le PSG grignote du terrain
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN UN CLIC - Paris décroche le nul (2-2) à Caen et profite du faux pas de Montpellier.

Paris s'en sort bien. Cette équipe a décidemment des ressources. Comme contre Lyon (4-4), le PSG a encore trouvé la faille dans les arrêts de jeu pour décrocher un nul (2-2), sur la pelouse de Caen. Spécialistes du "money-time", les joueurs de Carlo Ancelotti ont encore prouvé qu'ils ne lâcheraient rien. Avec un point supplémentaire, Paris possède désormais deux points d'avance en tête du championnat.

Le geste technique. Menés 1-0, les Parisiens ont très vite réagi en deuxième période grâce à leur recrue de luxe, Javier Pastore. "El Flaco" déboule sur le côté droit de la défense normande. Un, deux joueurs, il rentre dans la surface mais pousse un peu trop le ballon. L'Argentin poursuit quand même sa course et contre le dégagement du défenseur. Un contre très heureux qui finit... au fond des filets.

Le contre très chanceux de Javier Pastore :

Le boucher : Vitorino Hilton. Juste avant la mi-temps, le défenseur brésilien de Montpellier fauche violemment Bakaye Traoré. Un mauvais geste qui met également fin à une bonne action de but des joueurs de Nancy. Philippe Kalt n'hésite pas et sort le rouge. Sur le synthétique lorrain, le dauphin des Parisiens a perdu de précieux points en s'inclinant (1-0). Benjamin Stambouli a lui aussi été expulsé à l'heure de jeu. A neuf contre onze, pas facile de gagner un match.  

La pensée du jour. "J’ai l’impression qu’on a été mal traités et pas très bien accueillis à Saint-Étienne". Juste après la victoire très précieuse de Lyon (1-0) sur la pelouse de Saint-Etienne, Jean-Michel Aulas a poussé son coup de gueule. Le bus de l'OL a été caillassé à son arrivée dans le stade. Très remonté, JMA a porté plainte contre X pour "agression en bande organisée". 

Brandao

Le loser : l'OM. Difficile d'isoler un seul coupable dans la nouvelle déroute marseillaise (2-1) sur sa propre pelouse, contre Dijon. Après son exploit à San Siro en milieu de semaine contre l'Inter Milan, l'OM a chuté pour la cinquième fois consécutive en championnat. Les Phocéens ont pourtant dominé les débats mais ont été bien trop timides devant. La troisième place, synonyme de qualification pour les barrages de la Ligue des champions, s'éloigne de plus en plus…

Le moment où tout a basculé. Sur un contre dijonnais, Kakuta joue très bien le coup et prend de vitesse la défense marseillaise. Il rentre dans la surface de réparation de Steve Mandanda et Nkoulou, très en retard, ne trouve pas d'autre moyen que de le faire tomber. Carton rouge + pénalty = double peine. Le jeune espoir tricolore, Gaël Kakuta, transforme lui-même le pénalty. Dijon reprend l'avantage et ne lâchera plus les trois points.

Tous les résultats de la 28e journée :

Rennes - Toulouse : 0-1
Sochaux - Nice : 2-0
Saint-Etienne - Lyon : 0-1
Caen - PSG : 2-2
Nancy - Montpellier : 1-0
Marseille - Dijon : 1-2
Bordeaux - Ajaccio : 1-1
Lorient - Brest : 2-1
Auxerre - Evian : 0-2

>>> Retrouvez ici le classement de Ligue 1