Le PSG a tenu le choc

  • A
  • A
Le PSG a tenu le choc
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Paris s'est incliné de justesse aux tirs au but contre le Barça (2-2, 4 t.à.b à 1).

Paris est prêt. Mené 2-0, Paris a trouvé la force nécessaire pour revenir au score contre le grand Barça. Grâce un pénalty de Zlatan Ibrahimovic et un coup de casque de Camara, les hommes de Carlo Ancelotti ont tenu tête aux coéquipiers de Lionel Messi. La fin de match est plus anecdotique. Pour le spectacle et pour ne pas terminer sur un match nul (2-2), les organisateurs avaient prévu une séance de tirs au but (perdue 4-1 par Paris). Mais à une semaine de la reprise du championnat de France, le PSG termine sa présaison invaincu.

Match de gala. Les joueurs des deux équipes ont été présentés samedi un par un par le speaker du Parc des Princes. A l'applaudimètre, c'est l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic qui a reçu la plus grande ovation. Messi, lui, a eu le droit a un mélange étrange de sifflets et d'applaudissements.

Ibra

Zlatan, première mitigée. La nouvelle star du PSG a fait ses grands débuts au Parc contre son ancien club, le FC Barcelone. Acclamé à chaque touche de balle, Zlatan a souvent été pris au piège du hors-jeu. Peu mobile, peu entreprenant, l'attaquant suédois a été sauvé par son efficacité. En transformant le pénalty à la 60e minute, le Suédois a inscrit son deuxième but en deux matches avec le PSG.

Ibrahimovic transforme son pénalty :

Abidal au Parc. Le coup d'envoi fictif a été donné par l'arrière gauche du Barça, le Français Eric Abidal, qui avait subi le 10 avril dernier une greffe du foie après avoir déjà été opéré un an auparavant pour une tumeur à ce même organe. Le défenseur international est apparu en forme. Il a été longuement félicité par ses partenaires avant le début de la rencontre. 

La pensée du jour. "Nous sommes prêts pour commencer la saison", a déclaré Carlo Ancelotti à la fin du match. Le coach parisien a semblé satisfait de ses joueurs. "Nous avons montré une bonne condition physique, avec une bonne intensité pendant tout le match. Défensivement, nous avons bien joué, la ligne défensive a bien bougé et contrôlé les attaquants adverses". Le technicien italien a également fait une annonce importante, en conférence de presse. Il a décidé de nommer le Français Christophe Jallet au poste de capitaine pour la saison à venir.