Le nouveau rôle de Franck Ribéry

  • A
  • A
Le nouveau rôle de Franck Ribéry
Ribéry : "je suis au sommet, c'est vraiment mon année".
Partagez sur :

MENEUR - A quelques jours de défier l’Ukraine, Ribéry a pris une nouvelle dimension avec les Bleus.

Il y a quelques mois encore, la France enchaînait les contre-performances et cherchait désespérément un leader. A deux jours du match aller des barrages pour la Coupe du monde contre l’Ukraine (vendredi à 20h45), la donne a changé. Décisif depuis plusieurs matches, Franck Ribéry est en passe de devenir le leader que les Bleus attendaient. Révélation du Mondial 2006 et co-animateur d’une rébellion en 2010, le milieu de terrain de 30 ans a enfin mûri. Retour sur une transformation.


Arrivé en 2007 en Allemagne, Franck Ribéry a considérablement changé. Mais les différences sont encore plus visibles depuis l’été dernier et le changement d’entraîneur au Bayern Munich. "L'arrivée de Guardiola m'a beaucoup aidé, c'est un entraîneur qui me dit tous les jours de prendre ma chance, explique-t-il. Avant, j'avais toujours envie de faire la passe, même à deux mètres du but. Lui me dit de tirer. Depuis, j'ai marqué pas mal de buts au Bayern et en équipe de France".

Une année de folie. Il y a encore quelques années, la petite phrase de Ribéry serait certainement passée pour un excès de confiance. Mais depuis plusieurs mois, "Kaiser Franck" est au top de sa forme. Avec le Bayern, il a tout remporté en 2013 un triplé Ligue des champions-Championnat-Coupe d'Allemagne, en se montrant prépondérant dans chacune de ces compétitions. Le 29 août dernier, il a même été élu meilleur joueur européen de la saison, s’offrant le luxe de dépasser les extraterrestres Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Même le Ballon d’Or, récompense personnelle ultime pour un footballeur, semble à portée de main.

Franck-Ribery-930_scalewidth_630

Un nouveau rôle chez les Bleus. Très bon avec le Bayern, Ribéry l’a toujours été. Mais dès qu’il endossait le maillot bleu, il semblait douter. Là aussi la transformation date de l’été dernier. Il a progressivement ajusté en Bleu son niveau bavarois. Sous l'ère Didier Deschamps, il a inscrit 6 buts et offert 12 passes décisives. C'est lui, aussi, qui a sonné la révolte au Belarus (victoire française 4-2) et mis un terme au record historique d'inefficacité des Bleus (526 minutes sans but).

Ribéry marque un but sensationnel face à la Finlande :

Les deux matches qui arrivent vont déterminer son avenir. Franck Ribéry en est parfaitement conscient. "Si je fais deux bons matches contre l'Ukraine et que la France se qualifie, ce sera important pour moi et pour la suite". Là aussi, pas question de s'avancer sur le Ballon d'Or. Une preuve supplémentaire de maturité.

sur le même sujet

ADVERSAIRE - Faut-il craindre l'Ukraine ?

SOUVENIRS - La France aime bien l'Ukraine

CONSEIL - Squillaci : "il faut bien commencer"