Le fils Thuram veut faire comme Papa

  • A
  • A
Le fils Thuram veut faire comme Papa
Marcus Thuram marche sur les traces de son père Lilian (notre photo) REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Plusieurs clubs de Ligue 1 s'intéressent de près au fils de Lilian Thuram.

Nom : Thuram. Prénom : Marcus. A 14 ans, le fils de l'ancien champion du monde 1998 a décidé de suivre les pas de papa. Attaquant de l'AC Boulogne-Billancourt, il participe cette semaine à la Coupe nationale avec la sélection Paris-Île de France, une compétition où sont repérés les meilleurs espoirs tricolores.

Du haut de son 1,84 m, "Marcus Thuram est rapide et très habile en un contre un", estime son coach à l'ACBB dans les colonnes du Parisien. "Il fait partie des joueurs qui ont des capacités pour aller très haut". Et son talent fait déjà des envies.  Sollicité par Sochaux, Bordeaux et Toulouse, Marcus devrait très probablement intégrer un centre de formation professionnel dès la saison prochaine.

Une première licence au… FC Barcelone

Forcément, avec un père recordman du nombre de sélections en équipe de France (142 capes), ça donne des idées. "Je rêve tous les jours de pouvoir porter le maillot bleu", explique-t-il. ""Je veux écrire ma propre histoire en jouant dans un grand club européen et être sélectionné en équipe de France A".

Marcus a commencé le foot très tôt. A 9 ans, il signe sa première licence au… FC Barcelone quand papa terminait sa carrière. Pour le moment, le fils ne souffre pas encore de la comparaison avec le père et le vit plutôt bien : "être le fils de quelqu’un de très connu ne me dérange pas du tout. C’est même une fierté de voir de nombreuses personnes s’intéresser à moi".

Enzo Zidane et les autres

De son côté, Lilian Thuram essaie comme il peut d'aider son fils dans sa carrière. "Mon père me donne sans cesse des conseils pour que je progresse", précise le collégien, actuellement en classe de 3e. "Il est venu dans ma chambre le soir de ma convocation en sélection Île-de-France pour me féliciter et me dire que je l’avais déjà dépassé car lui n’avait jamais disputé la Coupe nationale".

Fils-de

Avant lui, de nombreux "fils de" ont vu le jour dans le monde du football. Avec plus ou moins de réussite. Désormais retraité, on pense à Paolo Maldini, fils du grand Cesare, qui a fait les beaux jours du Milan AC. Après Johan, Jordi Cruijff a tenté, lui aussi, sa chance. Après une expérience pas très heureuse au Barça (le même club que son père), le néerlandais prend la direction de Manchester, puis Alavès et l'Espanyol avant de sombrer dans le club maltais  et de raccrocher ses crampons…

En France, on a aussi connu quelques exemples. Mieux que Papa Jean, Youri Djorkaeff a remporté la Coupe du monde avec les Bleus en 1998. On peut aussi citer Thibault Giresse (au centre sur la photo) qui jour actuellement en Ligue 2, à Guinguamp. A Marseille, les frères André et Jordan Ayew (à droite sur la photo), fils de l'illustre Abedi Pelé, donnent beaucoup d'espoirs à leur papa. Enfin, comment parler des "fils de" sans évoquer le cas Enzo Zidane (à gauche sur la photo). Il joue actuellement dans l'équipe de jeunes du Real Madrid et les spécialistes croient déjà reconnaître en lui le même talent que son papa. De là à connaître la même carrière…