La Ligue des nations, nouveau projet de l’UEFA ?

  • A
  • A
La Ligue des nations, nouveau projet de l’UEFA ?
@ REUTERS
Partagez sur :

NOUVEAUTÉ - Cette compétition opposant les sélections pourrait avoir lieu à l’horizon 2018-2019.

C’est une information révélée par le quotidien britannique The Daily Telegraph. L’UEFA aurait pour projet de créer un nouveau tournoi, la Nation League, ou Ligue des nations. Envisagée à partir de la saison 2018-2019, elle se déroulerait tous les deux ans, entre le Mondial et le Championnat d’Europe et elle aurait pour fonction de remplacer les matches amicaux. Quant au format, il s’agirait de 16 équipes placées dans 4 groupes, avec un système novateur de divisions, avec montées et relégations. Les quatre premiers des quatre poules se retrouveraient sur terrain neutre pour disputer demi-finales et finale sur le modèle du "Final four" de l'Euroligue de basket. Mais ce n’est pas tout, les pays qui parviendraient à monter de division pourraient se voir offrir une "wild-card" pour le ou les Euro suivants.

Platini aux manettes. Cette compétition, proposée par le président de l’UEFA Michel Platini, aurait été reçue unanimement par les 54 pays membres lors du congrès annuel qui se tient mercredi à Astana, au Kazakhstan, affirme le Daily Telegraph. En Angleterre, la Fédération semble "assez intéressée sur le principe" et attend "les détails de ce tournoi", même si l’idée d’affronter les meilleures nations serait "très attractive" pour la FA. Car la première division prévoit d'intégrer l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne, la France ou encore l'Italie. Il s'agit là d'un programme réjouissant pour remplir Wembley quand on sait que la sélection britannique affrontera la Suisse, l'Estonie, la Lituanie, la Slovénie et San Marin en éliminatoires de l’Euro 2016…

Reste à voir les modalités d’intégration de cette Ligue des nations au calendrier. Car il n'est pas sûr que les grands clubs européens laissent leur joueurs disputer de nouveaux matches durant l’été…

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

SUPRÉMATIE - L'Espagne, patronne de l'Europe