La "grève" du foot aux oubliettes

  • A
  • A
La "grève" du foot aux oubliettes
Partagez sur :

RÉTROPÉDALAGE - Les clubs de foot professionnel ne feront finalement pas "grève".

L'info. Comme on s'y attendait jeudi matin, les patrons du foot français ont fini par reculer. Pour protester contre la future taxe à 75%, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 avaient décidé de faire "grève" le dernier week-end de novembre. Mais le président François Hollande avait affiché sa fermeté dans ce dossier et grâce à une ultime médiation menée par le député socialiste Jean Glavany, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont fini par changer d'avis et reporter leur action. L'idée d'une grève n'est cependant "pas annulée", précise Jean-Pierre Louvel, président de l'UCPF, le syndicat des clubs de football professionnel.

Le-Graet-et-Aulas-930x620_scalewidth_630

Des aménagements à prévoir ? Mercredi soir, Jean Glavany avait rencontré les patrons du foot français pour une médiation. Visiblement, cette rencontre a porté ses fruits. "Nous avons évoqué la compétitivité et ouvert des pistes sur le plan fiscal, avec quelques propositions", soulignait Jean-Pierre Louvel en sortant de cette réunion. "Jean Glavany a pris acte de ces propositions et nous allons travailler non pas pour modifier la taxe, mais pour trouver des aménagements appropriés". Glavany, à l'issue de cette médiation, avait ouvert une porte à la négociation : "on est dans l'étude commune d'applicabilité de cette loi, on ne revient pas sur le principe, mais on essaie de voir comment on le met en œuvre". Reste donc à savoir comment sera appliquée la loi.

Et Monaco ? Le même jour, le dossier a connu un nouvel épisode. La commission des Finances du Sénat a indiqué qu'elle allait proposer d'assujettir à la taxe les clubs sportifs professionnels étrangers affiliés à une fédération française et participant à un championnat français. L'AS Monaco est directement visée. Le club participe au Championnat de France de football et pourrait en effet échapper à cette taxation en raison de son statut monégasque.

sur le même sujet

POLÉMIQUE - Mélenchon et le droit de jouer en Bleu

ARCHIVE - Quand Hollande refusait de taxer les clubs

FERMETÉ - Hollande maintient la taxe à 75%

SONDAGE - Pour les Français, c'est aux joueurs de payer

DECRYPTAGE - Un club de foot, une entreprise à part