L'Espagne sacre déjà Cristiano Ronaldo

  • A
  • A
L'Espagne sacre déjà Cristiano Ronaldo
@ REUTERS
Partagez sur :

LOBBYING - La presse espagnole a fait figure de grand favori le Portugais, lauréat du trophée en 2008.

L'info. A quelques heures de la cérémonie du Ballon d'Or à Zurich (à partir de 18h30), Cristiano Ronaldo fait figure de grand favori. Si Franck Ribéry continue d'y croire, la presse espagnole, elle, n'a aucun doute sur le nom du lauréat cette année.  

Une-Marca
As et Marca font du lobbying. Si vous ne lisez que la presse sportive réputée pro-madrilène (notamment les journaux As et Marca), vous pouvez même vous demander si le Ballon d'Or a été déjà décerné à Cristiano Ronado. Le journal Marca a barré sa Une du mot "oro" (or en français). De l'or pour le but de Pepe, dimanche soir face à l'Espanyol Barcelone et de l'or pour CR7. Selon Marca, "le gagnant ne peut être que Ronaldo". "Ni le talent de Lionel Messi ni le triplé de Franck Ribéry ne peuvent rivaliser face à l'appétit de Cristiano", poursuit le journaliste. Même son de cloche pour le journal As. Dans un édito vidéo, le journaliste Tomás Roncero demande au président de la Fifa, Sepp Blatter de "donner à Ronaldo ce qu'il mérite".

L'indiscrétion de la presse allemande. Le journal espagnol Marca, pour faire encore grimper la pression, rapporte des propos dans la presse allemande du président du Bayern Munich, Uli Hoeness, qui évoque à mots couverts un complot pour que Ribéry ne gagne pas le Ballon d'Or : "je crois que quelques personnes ont fait des choses et qu'il ne va pas gagner".

Même Pelé a lâché le morceau. Le Roi Pelé, ancienne gloire de la Seleçao, qui devrait lui recevoir un prix d'honneur, est également arrivé à Zurich et a lâché que Cristiano Ronaldo "allait l'avoir". Dernier indice de confiance pour le Portugais, il a fait le déplacement jusqu'à Zurich avec, pour la première fois, toute sa famille.

sur le même sujet, sujet,

DÉJÀ SACRÉ ? - Ronaldo, le Ballon d'Or lui tend les bras 

OPTIMISME - Pourquoi Ribéry peut encore y cro ire

INFOGRAPHIE - Le Ballon d'Or pour les Nuls

ABSENCE - Et si Lionel Messi n'était pas là ?