Juventus-OL : l'exploit passe par les jeunes

  • A
  • A
Juventus-OL : l'exploit passe par les jeunes
@ MAXPPP
Partagez sur :

ROULEZ JEUNESSE - Pour le quart de finale retour de Ligue Europa, Lyon alignera cinq joueurs de moins de 23 ans.

L’Olympique lyonnais affronte jeudi soir la Juventus Turin en quarts de finale retour de la Ligue Europa. Battus à l’aller au stade de Gerland (1-0), les Lyonnais vont devoir réaliser un authentique exploit pour atteindre le dernier carré. Les Piémontais n’ont en effet plus perdu un match à domicile depuis un an. C’était en quarts de finale retour de la Ligue des champions face au Bayern Munich (2-0). Et, pour ce faire, l’entraîneur rhodanien Rémi Garde devra, une nouvelle fois, faire sans plusieurs de ses cadres. Place aux jeunes !

lacazette, lyon, ligue europa

© Reuters

Huit joueurs de moins de 23 ans. Gueïda Fofana, Yoann Gourcuff, Clément Grenier, Mouhamadou Dabo ou encore Miguel Lopes sont à l’infirmerie. Et c’est une nouvelle fois la classe biberon de l’OL qui est mise en avant, par la force des choses. Jeudi soir, sur le groupe de 23 joueurs, huit sont âgés de moins de 23 ans et cinq devraient être titularisés (Lacazette, Ferri, Umtiti, Lopes et Tolisso). Alexandre Lacazette (photo, au centre), 22 printemps et 14 buts en Ligue 1 cette saison, incarne avec Clément Grenier ou Samuel Umtiti (photo, à gauche) cette jeune génération triomphante.

Rémi Garde, qui a dirigé le centre de formation de l’OL pendant une saison (2010-11), aurait tort de s’en priver : la Fédération française de football a décerné l’an passé le titre de meilleur centre de formation de France à Lyon, devant Sochaux et Montpellier. "Je suis admiratif du travail fourni par Jean-Michel Aulas (le président lyonnais, ndlr) et de Rémi Garde concernant la formation", confie le consultant football d'Europe 1 Guy Roux. "Il a su investir de l’argent dans la formation et, surtout, il a su garder plus longtemps ses jeunes pousses."

Rémi Garde en conférence de presse

© Reuters

Le collectif suffira-t-il ? Mais cela n’empêche pas Garde de rester lucide quant aux chances de qualification. "C’est vrai que les forces en présence sont déséquilibrées. Il y a une grande différence en terme individuel, donc on devra livrer une excellente prestation collective pour compenser", a-t-il analysé en conférence de presse, "mais 90 minutes de football, ce ne sont pas des mathématiques." Reste que les chiffres sont parfois têtus. Sur ses 15 rencontres européennes disputées cette saison, l’OL n'a ainsi inscrit que 14 buts, pour 11 encaissés. Et face à l’une des défenses les plus hermétiques d’Europe - 22 buts encaissés seulement en 32 journées de championnat -, l'OL et ses jeunes devront se surpasser pour atteindre, pour la deuxième fois après 2010, une demi-finale de Coupe d’Europe.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

LIGUE 1 - Lyon gagne, Gomis centenaire

LIGUE EUROPA - Lyon battu sur le fil par la Juve