Ibrahimovic, une saison magique

  • A
  • A
Ibrahimovic, une saison magique
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDÉO - Première année en France et premier titre pour Ibrahimovic. Retour sur sa saison XXL.

Si le PSG a décroché son troisième titre de champion de France, dimanche soir après sa victoire (1-0) à Lyon, il le doit en grande partie à son attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic. Jugez plutôt : l'avant-centre suédois est impliqué dans 54% des buts de son équipe cette saison (soit 34 buts sur 63 - 27 buts et 7 passes décisives). C'est le meilleur ratio dans les cinq grands championnats européens, juste derrière le quadruple Ballon d'Or Lionel Messi (55,4%). Retour sur la saison hors-norme du géant Ibrahimovic.

Ibrahimovic-2

Aucune période d'adaptation. Si certains joueurs se cachent souvent derrière la fameuse période de transition entre deux clubs, Zlatan, lui, s'adapte sans problème. Lors de la 1ère journée de Ligue 1, Paris est malmené par Lorient. "Ibra" dégaine à deux reprises pour remettre le PSG sur de bons rails et arracher le match nul (2-2).



Ibrahimovic-3

Un doublé inoubliable contre l'OM. Malgré son 1,95 m, Ibrahimovic est capable de déployer sa grande carcasse pour marquer des buts hallucinants. Le gardien de l'OM Steve Mandanda s'en souvient encore. Au Vélodrome, le Suédois signe sa spécialité, le but high-kick. Quelques minutes plus tard, il marquera un coup-franc surpuissant de plus de 25 mètres.



Un petit high-kick sur Ruffier. Ibrahimovic a également été en première ligne cette saison pour de mauvaises raisons. Il a souvent râlé auprès des arbitres, humilié ses adversaires quand il ne leur a pas marché dessus. Lors de la 11e journée, le PSG s'incline (2-1) à domicile contre Saint-Etienne. Première défaite de la saison pour les Parisiens et première exclusion pour "Ibra"...



Ibrahimovic-4

Un triplé pour la route. Juste avant la trêve hivernale, "Ibra" enfile les buts. Contre Valenciennes, le Suédois montre à la Ligue 1 ce qu'est le réalisme devant le but. Toujours bien placé, toujours le bon geste, bref l'attaquant dont avait besoin le PSG. Ce mardi 11 décembre, il signe son premier (et unique) triplé sous le maillot parisien pour une victoire (4-0).

 
Ibrahimovic-5

Zlatan marque toujours au bon moment. Juste après la mort soudaine de l'Anglais Nick Broad, assistant de Carlo Ancelotti, le PSG remporte une victoire (1-0) essentielle, à Bordeaux. Et qui marque ce jour-là ? Zlatan, encore et toujours lui.





Ibrahimovic-Beckham

Son dernier but (pour le moment). Le championnat de France n'avait pas accueilli depuis une éternité un attaquant de ce calibre. Avec 27 buts (son dernier ci-dessous contre Nice), "Ibra" a rejoint Jean-Pierre Papin, le dernier à avoir atteint ce total, avec Marseille en 1992. Et ce n'est pas encore fini. Il lui reste encore deux matches pour viser les 30 buts inscrits par le même JPP en 1990.