Ibrahimovic souhaite "gagner la C1 avec Paris"

  • A
  • A
Ibrahimovic souhaite "gagner la C1 avec Paris"
@ REUTERS
Partagez sur :

OBJECTIFS - L'attaquant suédois du PSG a affiché ses ambitions avant de défier Benfica.

L'info. Avant de défier les Portugais de Benfica, mercredi (20h45) lors de la 2e journée de la Ligue des champions, l'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic a réaffirmé ses ambitions. Le géant suédois a expliqué une nouvelle fois qu'il rêvait plus que tout de "gagner la Ligue des champions avec Paris".

Cavani avec le PSG (930x620)

© REUTERS

Le titre qui lui manque. Zlatan fait partie de ces grands joueurs à qui la Ligue des champions s'est toujours refusée mais, cette année, l'international suédois se sent capable de conjurer le sort et rapporter le trophée à Paris. "J'ai beaucoup de rêves vous savez. Bien évidemment, cela serait plus que parfait de remporter la Ligue des champions", a-t-il expliqué mardi en conférence de presse. "Nous disputons cette compétition pour la gagner. C'est pour cette raison que nous jouons tous. J'espère vraiment la gagner avec Paris", s'est-il empressé de préciser.

Une "équipe fantastique". Après une victoire très convaincante (4-1) sur la pelouse du Pirée, le PSG semble prêt cette saison. "Nous avons une équipe fantastique, un nouvel entraîneur, tout est là pour la gagner. Mais bon, parfois il faut avoir un peu de chance et il est vrai que ce genre de compétitions se joue parfois sur des petits détails".

Ibrahimovic-2

Paris, une équipe connue. La saison dernière, à ce même stade de la compétition, personne ne savait de quoi le PSG était vraiment capable. Mais après être passé tout près de sortir le FC Barcelone en quart de finale en avril dernier, la donne a changé. "La grosse différence entre aujourd'hui et l'année dernière, c'est que désormais tout le monde sait qui nous sommes", renchérit Ibrahimovic. "Aujourd'hui, les autres équipes ont du respect pour nous. Ils nous voient désormais comme un concurrent pour gagner ce trophée".

>>> A LIRE AUSSI : Ibrahimovic reste à Paris jusqu'en 2016