Hugo Lloris fera-t-il un bon capitaine ?

  • A
  • A
Hugo Lloris fera-t-il un bon capitaine ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - Laurent Blanc a décidé d'offrir le brassard au gardien des Bleus. Un  bon choix ?

Après deux ans à essayer plusieurs capitaines, Laurent Blanc a enfin tranché. Le sélectionneur des Bleus a décidé de confier le brassard à Hugo Lloris, le gardien de l'Olympique Lyonnais pour le match amical contre l'Allemagne, mais surtout pour l'Euro. La rédaction d'Europe 1 ouvre le débat pour savoir si c'était le bon choix à faire.

OUI : "Lloris sera un bon relais pour Laurent Blanc"

Jean-Charles Banoun, chef du service des sports d'Europe 1

Lloris
"Même si Laurent Blanc a semblé le désigner presque par défaut, Hugo Lloris fera sans doute un bon capitaine pour les Bleus. Il a d'abord cette qualité indispensable d'être indiscuté et indiscutable sur le terrain. Le débat a été tranché depuis bien longtemps. Il possède, grâce à Lyon, une expérience du haut niveau qui sera bien utile à une équipe de France dont la plupart des joueurs en sont encore dépourvus. Quand au rayonnement sur le terrain, en dehors de sa timidité naturelle, il a su montrer, notamment lors d'une rage mémorable après un match nul de Lyon à Nice, qu'il savait se mettre en colère quand il le fallait pour remuer ses partenaires. Posé et loyal, Hugo Lloris sera donc un bon relais pour Laurent Blanc auprès des joueurs, offrant ainsi une garantie contre la possibilité d'une nouvelle "mutinerie de type Knysna".

 NON :  "Lloris est trop réservé" 

Pascal Normand, du service des sports d'Europe 1

"Hugo LLoris est certes un des tous meilleurs gardiens au monde mais il ne sera jamais un grand capitaine. Et pour une raison très simple, il n’a jamais vraiment souhaité le devenir. Alors évidemment il va assumer cette fonction ce soir contre l’Allemagne et en juin prochain lors de l’Euro, mais lorsqu’il faudra taper du poing sur la table, recadrer les plus récalcitrants et pourquoi pas faire descendre du bus quelques retardataires, quelle sera l’attitude de ce garçon réservé, limite taiseux ? La vérité c’est que le brassard de capitaine, personne n’en voulait depuis la Coupe du Monde en Afrique du Sud et la mutinerie de Knysna. Les Bleus manquent de caractère et sont dépourvus de leaders naturels. Le brassard, on ne le reçoit pas, on le prend ! Grâce à Hugo , on a désormais un point commun avec l’Espagne : un gardien de but capitaine comme Casillas, champion du monde avec la Roja. Franchement on aimerait bien que les similitudes entre la France et L’Espagne aillent au delà de cette constatation..."