Gomis, un derby pour dépasser le mur du cent

  • A
  • A
Gomis, un derby pour dépasser le mur du cent
@ Maxppp
Partagez sur :

SYMBOLE - Avant d’affronter l’AS Saint-Étienne dimanche soir, le compteur du buteur lyonnais est bloqué à 99 réalisations.

Contexte. Olympique Lyonnais - AS Saint-Étienne, c’est l’affiche de la 31e journée de Ligue 1. Et rarement le derby du Rhône n’aura autant d’enjeux sportifs. Les Verts, avec 51 points, sont quatrièmes, avec trois unités d’avance sur le cinquième... Lyon. "Personne ne s’y attendait, mais on est là, c’est excitant à préparer", a notamment confié l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier en conférence de presse. Mais l’entraîneur des Verts devra se méfier d’un joueur qui connaît les derbys rhodaniens comme sa poche puisqu’il a évolué dans les deux camps : Bafétimbi Gomis. L’international français a d’ailleurs l’occasion de franchir, lors de cette rencontre, une barre symbolique.

Lyon, le retour de bâton

Meilleur buteur en activité... Le weekend dernier, la "panthère" a claqué contre Guingamp le 99e but de sa carrière, attendant – volontairement ou non – le Derby du Rhône pour dépasser la barre symbolique des cents buts en Ligue 1 et devenir le 83e joueur à atteindre ce cap. "Cela m’emmerderait", a d’ailleurs lâché en conférence de presse Christophe Galtier si cela devait advenir. Et les derbies réussissent plutôt bien à Gomis. Ce dernier a en effet marqué 5 buts en 16 matches disputés (3 en 9 matches avec Lyon, 2 en 7 matches avec les Verts). Il peut aussi se targuer d’être à ce jour le meilleur buteur de la Ligue 1 en activité, devant le Bastiais Djibril Cissé (95 réalisations) et le Sochalien Pierre-Alain Frau (92 buts). Une statistique qu’il doit notamment à sa régularité.

 
Zlatan Ibrahimovic, 930

© REUTERS

… Mais loin des meilleurs buteurs de L1. Toutefois Gomis, qui ne s’est pas exprimé sur la question dans la presse,  est encore bien loin des cadors du championnat français. Celui qui a inscrit 71 buts avec l’OL (série en cours) et 38 avec l’ASSE n’est pas - et ne sera jamais - au niveau des Delio Onnis (299 buts), Bernard Lacombe (255), Hervé Revelli (216) ou encore Roger Courtois (210) qui, à la décharge du buteur lyonnais, avaient plus d'espace et affaire à des défenses bien plus perméables à leur époques respectives pour marquer des buts.

Bafétimbi Gomis pourrait également se faire souffler plus rapidement que prévu son statut de meilleur artificier en activité de Ligue 1 par quelqu'un que l'on attendait pas, un certain… Zlatan Ibrahimovic! Si le géant Suédois reste sur son ratio actuel - 55 buts en Ligue 1 depuis son arrivée, série en cours - d’ici la fin de son contrat en 2016, il n'est pas dit que "Bafé" Gomis garde bien longtemps son titre honorifique...