Gameiro, retour à point nommé

  • A
  • A
Gameiro, retour à point nommé
@ Maxppp
Partagez sur :

RENAISSANCE - L’ancien joueur du PSG est bien parti pour se qualifier pour la finale de la Ligue Europa avec le Séville FC.

Il était parti du Paris Saint-Germain en juillet dernier "sans regret", parlant de ses deux années à Paris comme d’un "aléa nécessaire" dans sa carrière. Arrivé à Séville sur la pointe des pieds, le "petit" Kévin Gameiro (1m72, ndlr) est devenu grand. A tel point que son entraîneur, Unai Emery, devrait le titulariser jeudi soir en demi-finale retour de la Ligue Europa contre le Valence CF.

Kevin Gameiro

© Reuters

Sa deuxième saison la plus prolifique. Malgré une concurrence exacerbée en attaque avec notamment l’attaquant colombien Carlos Bacca, arrivé aussi cet été en provenance du FC Bruges, le joueur originaire de Senlis s’est facilement adapté à sa nouvelle formation. "Je suis venu ici parce que je savais que c'était un Championnat où on joue au ballon, où techniquement les joueurs sont très forts, confie-t-il à l’AFP. Mon style de jeu fait que je peux m'épanouir ici."

Et pour sa première saison de l'autre côté des Pyrénées, Gameiro (à gauche sur la photo) fait feu de tout bois. C’est bien simple, Gameiro a inscrit 21 buts toutes compétitions confondues, soit le deuxième meilleur total de sa carrière (25 buts avec Lorient en 2010/2011, ndlr). "Quand je suis arrivé en Espagne, je m'étais fixé entre 15 et 20 buts. Je l'ai atteint et je ne vais pas m'arrêter là, même si pour une première année, je suis très content", estime le joueur formé à Strasbourg qui a déjà fait trembler les filets de la Liga à quinze reprises. Il est même le troisième attaquant tricolore le plus efficace ,derrière Benzema et Lacazette.

Kevin Gameiro avec l'équipe de France

Et si c’était la surprise de Deschamps ? Des prestations qui pourraient lui rouvrir les portes de l'équipe de France. Sélectionné huit fois pour un but (en 2011, contre l’Ukraine, ndlr), Gameiro pourrait tirer son épingle du jeu, à quelques jours de l’annonce de la liste du sélectionneur Didier Deschamps. "Il est vif, rapide, il a un excellent sens des appels en profondeur, c’est un très bon finisseur. Bref, ça fait beaucoup de qualités", apprécie le consultant football pour Europe 1, Guy Roux. "Pour moi, c’est le troisième attaquant français, derrière Karim Benzema et Olivier Giroud."

Seul bémol, Kevin Gameiro n’avait pas été convoqué par Laurent Blanc pour l’Euro 2012 et n’a jamais été sélectionné depuis l'arrivée de Didier Deschamps, quand Loïc Rémy, Bafétimbi Gomis ou encore André-Pierre Gignac ont déjà été appelés. Toutefois, s’il venait encore à marquer des buts avec Séville et à, pourquoi pas, remporter la Ligue Europa, c’est l’esprit du sélectionneur national que Kevin Gameiro pourrait définitivement marquer, à moins d'un mois de la Coupe du monde…

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

LIGUE EUROPA - Benfica et Séville bien partis

DÉCRYPTAGE - C'est quoi le fair-play financier ?

LIGUE DES CHAMPIONS - Simeone - Mourinho, bataille de coaches