Équipe de France espoirs : "bien, mais pas suffisant"

  • A
  • A
Équipe de France espoirs : "bien, mais pas suffisant"
@ MAXPPP
Partagez sur :

C’EST BIEN PARTI - Les Bleuets ont gagné leur match aller en barrages de l'Euro (2-0), mais ne s'enflamment pas pour autant.

L’équipe de France Espoirs a réalisé la première partie du travail en l’emportant en barrages aller pour l'Euro face à la Suède (2-0). Une victoire qui a mis du temps à se dessiner, avec un penalty du Marseillais Florian Thauvin (43e) et une tête victorieuse du Monégasque Geoffrey Kondogbia (81e). De quoi toutefois aborder le match retour mardi, à Halmstad, en toute sérénité, même si les Bleuets ne s'enflamment pas. 

>> LIRE AUSSI - Les Bleuets veulent effacer les traces du passé

La méfiance de mise. A la fin de la rencontre, les joueurs avaient le sourire, mais évitaient de tomber dans le triomphalisme. "On part confiant là-bas avec ces deux buts d’avance, après ça sera un tout autre match là-bas, rien n’est fait, on a pu le voir sur les années précédentes", a rappelé le défenseur Samuel Umtiti au micro Europe 1. "On a fait la moitié du boulot, il nous reste encore 90 minutes et peut-être plus pour nous qualifier." 

Même son de cloche du côté du sélectionneur Pierre Mankowski : "2-0, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant", a-t-il relativisé en conférence de presse. "Il y a une deuxième mi-temps qui nous attend là-bas, et on a vu que les Suédois ont de quoi nous poser des problèmes au retour."  Pas question de parler de break pour Geoffrey Kondogbia : "On a fait la moitié du parcours pour se qualifier, on va essayer de clôturer cela la semaine prochaine." 

>> LIRE AUSSI - Bleuets mais expérimentés

Les buts et réactions de la victoire des Bleuets : 

La joie du président Le Graet. Si les joueurs sont restés "très calme" dans le vestiaire à l’issue de la rencontre - dixit Mankowski -, cette victoire a fait plaisir  - ou du moins rassurer - un homme : le président de la Fédération française de football Noël Le Graet. "C’était un match sérieux, le score de 2-0 est mérité, la première mi-temps a été à notre avantage. C’est une équipe bien organisée, solide, solidaire, complémentaire", a analysé le président de la FFF au micro Europe 1.

Noël le Graët a poursuivi : "Ils ne jouent pas ensemble souvent, c’est une équipe en très grand progrès avec de très bons joueurs." Par ailleurs, ce dernier sera du voyage mardi en Suède à Halmstad, pour assister - probablement - pour la première fois en 8 ans, à la première qualification de l’équipe de France Espoirs pour une phase finale d’Euro. C’est en tout cas bien parti.