Endeuillé, Manchester United doit tout reconstruire

  • A
  • A
Endeuillé, Manchester United doit tout reconstruire
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCÈS - Le club de football vient de perdre son propriétaire Malcolm Glazer. Dernier événement d'une année noire.

L'info. Après avoir laissé filer son titre de champion d'Angleterre au terme d'une saison ratée, le club de football de Manchester United vient d'enregistrer une autre perte : Malcolm Glazer, son propriétaire, est mort mercredi à l'âge de 85 ans. Manchester United a publié dans la foulée sur son site internet un bref communiqué pour "présenter ses condoléances à la famille Glazer".

Glazer, un succès ambigu. Déjà propriétaire de l'équipe de football américain des Tampa Bay Bucaneers, Malcolm Glazer a pris les commandes des Red Devils en 2005. Sur le papier, la suite ressemble à un compte de fée : le club du nord de l'Angleterre a alors remporté cinq titres de champion d'Angleterre (2007, 2008, 2009, 2011 et 2013) et la Ligue des champions 2008.

29.05.Malcolm.glazer.Reuters.930.620

© REUTERS

Mais ce succès a un prix : Malcolm Glazer a fortement endetté le club pour en prendre le contrôle. Et s'est "remboursé" sur le dos des supporters, qui ont vu bondir les prix des billets et des produits dérivés. Certains fans sont même entrés en dissidence en créant un nouveau club pour rivaliser avec ManU, le FC United. L'un des responsables d'une des principales associations de supporteurs, Sean Bones, a déclaré qu'il "serait inapproprié de faire un commentaire sur la mort de Malcolm Glazer". "Toutefois, en tant que supporteur, je suis conscient de l'impact préjudiciable qu'ont eu les Glazers sur ce club et de l'énorme endettement qu'ils ont provoqué", a-t-il relevé.

Les Red Devils repartent de zéro. Cette disparition intervient alors que le club traverse déjà une très mauvaise passe. Alors qu'il a brillé pendant plus de vingt années au niveau national et européen sous la houlette du gourou Sir Alex Ferguson, Manchester United est complètement passé à côté de sa saison, proposant un jeu insipide et terminant à la septième place du championnat. Ce qui le prive de toute compétition européenne.

29.05.Bandeau.Rooney.Manchester.united.Reuters.460.180

© REUTERS

Le club a donc décidé de remercier son entraîneur, David Moyes, pour enrôler le Batave Louis Van Gaal. Et promet de revoir en profondeur son effectif, avec un budget "transferts" estimé à 200 millions d'euros. Plusieurs joueurs sont sur le départ, que le club veut remplacer par des stars : notamment un milieu créateur et un milieu défensif qui pourrait bien être l'Allemand Bastian Schweinsteiger, selon France Football. Le défenseur Joao Miranda (Athletico Madrid) est également annoncé pour remplacer Nemanja Vidic. Bref, l'effectif mancunien de la prochaine saison n'aura plus grand chose à voir avec l'équipe actuelle.

Mais la disparition de son propriétaire ne va-t-elle pas remettre en cause cette enveloppe bien garnie ? D'autant que l'absence de compétition européenne risque de dissuader les stars du ballon rond de rejoindre le club. Pour le vice-président du Manchester United Supporters' Trust, il n'en est rien : "Malcolm Glazer n'était pas membre du comité de direction, ces enfants étaient aux commandes, cela ne va pas changer grand chose". Et de toute façon, Manchester United doit repartir de zéro.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ZOOM - Pourquoi Ferguson a toujours les clés de Manchester United

UNE PAGE SE TOURNE - Ryan Giggs tire sa révérence

TRANSFERT - Van Gaal à Manchester United