Domenech, nouveau pari au Red Star ?

  • A
  • A
Domenech, nouveau pari au Red Star ?
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L’ancien coach des Bleus se verrait bien entraîner le club parisien.

Domenech est décidément un personnage à part. Moins de 18 mois après le fiasco de la Coupe du monde 2010, l’ancien coach des Bleus a fait part de son envie d’entraîner un club de la région parisienne. Pour l’instant, il est loin d’être sur le banc à donner des consignes mais ce retour pourrait peut-être lui permettre de redorer son image, sacrément ternie en 2010. Eléments de réponse avec des spécialistes de la communication sportive.

Après avoir enterré la hache de guerre avec la Fédération française de football (FFF), moyennant quand même un chèque de près d’un million d’euros pour l’ancien entraîneur de l’équipe de France, après avoir fait une apparition dans une publicité et dans une émission de téléréalité, après avoir entraîné bénévolement les jeunes footballeurs de Boulogne, Domenech est de retour. Mardi, il a annoncé sur RTL qu’il aimerait revenir dans un club parisien : "mon rêve, c'est le deuxième club parisien. Il y a un seul club à Paris, pour 10 à Londres, 2 à Barcelone, 2 à Madrid. Avoir une rivalité dans la même ville entre deux clubs parisiens, cela serait bien. Je pourrais même les prendre en CFA ou en DH si le projet est bon".

"C’est le bon moment pour lui"

Si rien n’est encore signé, l’idée de revoir Domenech sur un banc de touche émoustille déjà. "C’est le bon moment pour lui", estime François Guyot, directeur général de Sport Market, agence de conseil en communication. "Les gens commencent à oublier les péripéties du Mondial 2010. Il a sa carte à jouer maintenant".

Domenech-3

Mais Domenech n’est pas fou, il ne s’engagera pas n’importe où. "Je ne pense pas qu’il s’investisse dans un club sans ambitions", poursuit François Guyot. "Mais le Red Star, ce n’est quand même pas Sannois Saint-Gratien ou Créteil, c’est un club qui a une véritable histoire". Une histoire certes mais lointaine. Après avoir gagné cinq fois la Coupe de France (1921, 1922, 1923, 1928 et 1942), le club rêverait aujourd’hui de revenir sur le devant de la scène. "Ça pourrait être un bon moyen pour Domenech pour revenir sur le devant de la scène et pour regagner une crédibilité sportive". Hasard (ou pas) du calendrier, Domenech a fait cette annonce à quelques jours des 32es de finale de la Coupe de France, où le Red Star recevra l'OM, dans un grand rendez-vous au Stade de France. 

"Le chemin est encore long"

Domenech
Un nouveau pari suffisant pour effacer les nombreuses casseroles qui collent encore à l’image de Domenech ? Gilles Fallet, directeur de l’agence de communication sportive Avent Sport, est plutôt circonspect : "le personnage a dégagé quelque chose de franchement négatif en terme d’image". Et d'ajouter : "le chemin pour rebondir sera certainement très très long". 

En tout cas, l'appel de Domenech n’a pas tardé à trouver un certain écho. Mercredi, le président du Red Star, Patrice Haddad, lui a tendu la main : "Raymond Domenech a plein de choses à démontrer encore et c’est cette énergie-là qui est intéressante pour le football". Et de conclure : "c’est forcément quelqu’un que je dois rencontrer".