Discipline : Brandao va (enfin) savoir

  • A
  • A
Discipline : Brandao va (enfin) savoir
L'attaquant de Bastia Brandao risque une suspension pouvant aller jusqu'à un an.@ MAXPPP
Partagez sur :

SANCTION - L’attaquant brésilien risque une lourde suspension pour son coup de tête asséné sur Thiago Motta en août dernier.

L’avant-centre de Bastia Brandao va passer jeudi soir devant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) pour son fameux coup de tête sur le joueur du PSG Thiago Motta. Un débat contradictoire aura lieu entre les deux parties avant la délibération, dans la foulée, de la commission.

Rappel des faits. Le 16 août dernier, le PSG l’emporte sur sa pelouse du Parc des Princes 2-0 contre le Sporting club de Bastia. Un match on ne peut plus normal jusqu’au coup de sang - et coup de tête - de l’attaquant corse Brandao. Ce dernier attend le milieu de terrain du PSG Thiago Motta dans le couloir menant aux vestiaires et lui assène un violent coup de boule avant de prendre ses jambes à son cou. Un geste filmé par les caméras de surveillance du Parc puis diffusé ensuite sur Internet.

Brandao assène un coup de tête avant de s'enfuir :

 

Avec ce geste, "il risque gros, c’est certain", affirme l’ancien arbitre international Eric Castellani, joint pour Europe 1. "On voit que son geste est prémédité, il attend le joueur dans le couloir avant de lui mettre le coup. Ce ne sont pas des gestes qu’on veut voir aujourd’hui en Ligue 1. La Ligue devrait en faire un exemple." Si l’on suit le barème indicatif des sanctions de la Ligue, Brandao pourrait écoper de 3 matches de suspension jusqu’à plus d’un an.

"Sa sanction ne doit pas être exemplaire, mais juste." Privé de toutes compétitions à titre conservatoire depuis le 21août dernier par la Ligue, le Brésilien a déjà manqué trois rencontres avec le club de l’île de Beauté. Pour le consultant Europe 1 Guy Roux, Brandao ne doit en aucun cas être sanctionné de manière exemplaire par la Ligue : "dans ma conception républicaine de la justice, exemple et justice ne vont pas ensemble. La justice, c’est trouver la sanction exacte qui correspond à la gravité de la faute. Il doit être sanctionné pour ce qu’il a fait, et rien d’autre." De son côté, le joueur reste confiant et compte s'appuyer sur la mauvaise réputation de Thiago Motta, connu pour provoquer ses adversaires sur le terrain.

Une sanction élargie aux autres continents ? Pas sûr toutefois que la Ligue ait la même conception de la justice que l’ancien entraîneur d’Auxerre. Récidiviste, Brandao risque d’être sanctionné pour "l’ensemble de son œuvre" en Ligue 1 et la LFP n’hésitera pas, elle, à en faire un exemple. Celle-ci pourrait également demander à ce que cette sanction soit valable à l’étranger, empêchant ainsi le joueur d’évoluer dans un championnat d’un autre continent. Et ce n’est peut-être pas fini pour Brandao. Une fois la sanction disciplinaire sportive connue, l’attaquant devra se présenter devant le tribunal correctionnel de Paris le 3 novembre prochain...