Coupe de France : Cannes, retour vers le futur ?

  • A
  • A
Coupe de France : Cannes, retour vers le futur ?
@ Maxppp
Partagez sur :

COME-BACK - L’AS Cannes affronte Montpellier en huitièmes de finale de la prestigieuse compétition.

Après avoir éliminé Troyes (Ligue 2) au 8e tour (2-1) puis Saint-Étienne en 32es de finale, l’AS Cannes défie mardi un autre club professionnel, Montpellier, en huitièmes de finale de la Coupe de France. Si cette compétition n’était pas, à l’origine, un objectif pour le club azuréen, elle lui permet de renouer avec son glorieux passé.

Cannes se qualifie pour les 8es aux dépens de Saint-Etienne:

Zidane AS Cannes

De Zidane au CFA. A la simple évocation de l’AS Cannes, plusieurs noms reviennent en tête : Zinédine Zidane, Patrick Vieira, Gaël Clichy ou Johan Micoud. Leur point commun ? Être tous sortis du centre de formation du club au début des années 1990. Vainqueur de la Coupe de France en 1932 et ayant participé à la Coupe de l’UEFA à trois reprises, Cannes a longtemps fait partie, au même titre que Saint-Étienne, Marseille ou Auxerre, du paysage footballistique français. Mais les deux dernières décennies lui ont été - sportivement et économiquement - fatales, avec des rétrogradations successives en Ligue 2 (1998), en National (2000) puis en CFA (2011). Malgré les investissements massifs de l’actionnaire Ziad Fakhri, l’AS Cannes boîte toujours bas.

"On nous dit toujours : Cannes, ça doit jouer en Ligue 2. Mais nos adversaires ne sont pas tous forcément au courant chaque semaine", rappelle ironiquement au micro d'Europe 1 le directeur sportif du club, Xavier Nielsen. "On est l’épouvantail de notre championnat, chaque semaine on est attendus. Battre Cannes, ça représente quelque chose pour eux." Mais avant de songer à leur pain quotidien, à savoir le championnat de France amateur (CFA), les Cannois ont l’occasion de renouer avec leur histoire, mardi soir, face aux Héraultais. "On a une petite chance, mais on y croit", estime le directeur sportif azuréen. "Le stade sera à guichets fermés. Avec nos exploits, on retrouve un public qu’on n’avait pas vu depuis longtemps."

La Coupe de France, un danger. Si le parcours actuel des Azuréens en Coupe de France a de quoi étonner, il inquiète surtout son directeur technique. "La priorité, c’est le Championnat", prévient l'entraîneur Jean-Marc Pilorget. "Même si les joueurs savent très bien quel est l’objectif du club - ils nous l’ont eux-mêmes assez répété -, on a perdu avant notre match contre Troyes et avant celui contre Saint-Etienne." Pour l’heure, Cannes occupe la 7e place de son championnat, à 4 points du leader Marseille Consolat, et peut encore croire à une remontée en National. Une chose est sûre : en cas de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France, mardi, au stade Pierre de Coubertin, les Cannois ne bouderont pas leur plaisir...