Ce que vous ne savez pas sur le trophée de la Coupe du monde

  • A
  • A
Ce que vous ne savez pas sur le trophée de la Coupe du monde
@ REUTERS
Partagez sur :

POUR LES NULS - Le trophée du Mondial est de passage à Paris. L’occasion de dépoussiérer quelques anecdotes.  

Le 13 juillet prochain au soir, le trophée de la Coupe du monde sera brandi dans le stade Maracana de Rio de Janeiro. Mais avant de connaître l’équipe qui aura l’honneur de le soulever, la statuette fait escale à Paris, dimanche et lundi. A cette occasion, Europe1.fr vous livre quelques anecdotes sur le Graal des footballeurs.

Trophée-Jules-Rimet

Cinq kilos d’or. Depuis la création du tournoi, en 1930, deux coupes se sont succédé. Dessiné par Jules Rimet, le trophée original (en photo) a été remis jusqu’au Mondial 1970. Après trois victoires, le Brésil de Pelé obtient cette année-là le droit de garder la coupe définitivement. Pour la 10e édition en 1974, la FIFA (Fédération internationale de football) commande un nouveau trophée. 53 maquettes seront soumises et c’est finalement la proposition du sculpteur italien Silvio Gazzaniga qui sera retenue. La statuette de 36,5 centimètres de haut, composée de cinq kilos d’or 18 carats, repose sur une base de malachite, un minerai. Au total, cette sculpture de deux sportifs qui exultent pèse 6,175 kilos. Son nom officiel, "le trophée de la Coupe du monde de la FIFA", est en revanche un peu pompeux. 

Personne ne peut la toucher sauf… Depuis le 12 septembre 2013, le trophée a entamé un tour du monde, largement orchestré par une célèbre marque de boisson gazeuse. Elle est précieusement gardée par une vingtaine de membres de la FIFA pendant ce périple. Transportée dans une sac de voyage à roulettes, la coupe est cachée par un rideau noir pour masquer les différentes manipulations. Dans les villes où elle est exposée, sous une cloche de verre, les supporters ont droit de poser en photo à coté d’elle mais ne peuvent en aucun cas la toucher. Seuls les anciens champions du monde et les chefs d’Etat bénéficient de ce privilège. Si c’est votre rêve le plus cher, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Présidents-coupe-du-monde

© De gauche à droite : Enrique Pena Nieto, Otto Perez Molina, Juan Manuel Santos et Ollanta Humala.


Le vainqueur repart… avec une réplique. Avec le nouveau règlement de la FIFA,  "le trophée n’est plus remis aux champions du monde. A la place, ceux-ci se voient offrir une réplique en plaqué or". Il réside toutefois une part d’ombre sur cette réplique, "le trophée du vainqueur". A quel moment est-elle réellement remise aux vainqueurs ? Le trophée original est-il réellement brandi par les champions le jour de la finale ou est-ce que, pour des raisons de sécurité, la FIFA décide de donner directement la réplique ?

Le premier trophée a été volé. Pour les passionnés de Coupe du monde et pour les avant-match lors de la prochaine Coupe du monde, voici une anecdote que vous pourrez ressortir. La coupe Jules Rimet a été volée une première fois en 1966 lors d’une exposition en Angleterre. Grâce à un petit chien nommé "Pickles", Scotland Yard la retrouvera dans un jardin de banlieue. En 1983, alors qu’elle est la propriété du Brésil, elle est de nouveau dérobée, cette fois à Rio. Elle ne sera jamais retrouvée.

&&&, à lire aussi

 VIDÉO - Raymond Domenech : "Cabaye est la clé de voute" des Bleus

VIDÉO - Tous les ballons des Coupes du monde

DÉBAT - Un nouvel engouement pour les Bleus ?

INSOLITE - Mondial 2014 : Adidas retire des tee-shirts un peu trop "olé-olé"