Brandao offre le graal à l'OM

  • A
  • A
Brandao offre le graal à l'OM
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Les Marseillais ont battu Lyon (1-0) en finale de la Coupe de la Ligue.

Fin de série pour l'OM. Après 52 jours sans victoire (12 matches consécutifs sans succès), les hommes de Didier Deschamps se sont réveillés au bon moment. Avec un but du Brésilien Brandao dans la première mi-temps des prolongations, Marseille conserve son titre pour la troisième année de rang. Si on oublie l'accélération de Brandao, les 80.000 spectateurs du Stade de France n'auront pas vu un grand spectacle, samedi soir. Très crispées, les deux équipes se sont procuré très, très peu d'occasions.

Un ticket pour l'Europe. Marseille n'avait plus que ça. Totalement décroché en championnat (à 16 points de la troisième place), éliminé en quarts de finale de la Ligue des champions, l'Olympique de Marseille n'avait plus qu'une seule possibilité pour décrocher une place en Coupe d'Europe la saison prochaine. Une dernière chance avec cette finale de la Coupe de la Ligue. Même si le bilan de la saison est loin d'être excellent, les Phocéens auront quand même trouvé le moyen de décrocher un titre.

OM

Le joker : Brandao. Entré en jeu à la 98e minute, le Brésilien a marqué sept minutes plus tard. Une seule accélération lui aura suffi pour faire la différence et débloquer la rencontre. Sur un petit centre de Cheyrou, Brandao bénéficie d'un contre et enchaîne avec une frappe décroisée qui passe entre les jambes d'Hugo Lloris. Pas très souvent titulaire cette saison, l'attaquant marseillais a encore rempli son rôle de joker. C'est la deuxième fois cette saison après son but venu d'ailleurs, à San Siro contre l'Inter Milan en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Brandao a délivré les Marseillais dans les prolongations :

Nkoulou

Celui qui a bien mérité sa douche : Nicolas Nkoulou. A seulement 22 ans, l'international camerounais a réussi à s'imposer dans la défense marseillaise depuis plusieurs mois. Acheté l'été dernier à Monaco, ce jeune footballeur a déjà énormément apporté à l'OM. Samedi soir contre Lyon, il s'est dépensé sans compter. Toujours bien placé pour contrer les (rares) offensives lyonnaises, l'ancien monégasque a largement rempli son contrat.

Le moment où tout a basculé. Sans saveur, sans idée, l'ancien rennais Jimmy Briand n'a rien apporté sur le front de l'attaque lyonnaise. Dans les prolongations, Jimmy Briand aurait tout de même pu devenir le héros des Gones. Alerté en profondeur sur la droite, il s'est présenté seul face à Steve Mandanda. Un tir complètement manqué lourd de conséquences. Deux minutes plus tard, Brandao scellait le sort de cette rencontre...

Deschamps

La pensée du jour. "On a gagné deux trophées chaque année", a lancé Didier Deschamps, au micro de France 2, juste après la rencontre. "Le mérite revient à tout le monde qui travaille au quotidien. Personne ne peut nous les enlever, ces trophées. Personne, même pas mes pires ennemis". Très critiqué ces dernières semaines après une longue série de mauvais résultats, Didier Deschamps a voulu faire une mise au point. Le message est passé.