Football : quelle équipe de France contre les Pays-Bas ?

  • A
  • A
Football : quelle équipe de France contre les Pays-Bas ?
Didier Deschamps a quelques choix à trancher.@ AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :

Didier Deschamps donnera à 14h sa liste des joueurs retenus pour affronter les Pays-Bas le 31 août, puis le Luxembourg le 3 septembre. Benzema n'en sera pas, Fékir peut-être.

Dernière ligne droite pour les Bleus. L'équipe de France de football entame la série de quatre matches (jusqu'au 10 octobre) décisifs pour la qualification à la Coupe du monde 2018 en Russie. Didier Deschamps doit dévoiler jeudi à 14h la liste des joueurs retenus pour les deux premiers matches, contre les Pays-Bas le 31 août au Stade de France et contre le Luxembourg le 3 septembre à Toulouse. Une liste forcément compliquée pour le sélectionneur, alors que les championnats européens viennent tout juste de reprendre et que les automatismes ne sont pas encore tout à fait rodés.

Deschamps se passe de Benzema. Le principal casse-tête de Deschamps réside dans le secteur offensif. Comme à chaque liste depuis un an et demi, une question est sur toute les lèvres : avec ou sans Karim Benzema ? Le Français a été brillant lors de la double confrontation entre le Real Madrid et le FC Barcelone en Supercoupe d'Espagne, notamment au match retour où il a inscrit un joli but après avoir mystifié son compatriote Samuel Umtiti. Mis à l'écart du groupe France depuis le début de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema pourrait prétendre à un retour au vu des performances sur le terrain. Mais ce ne sera pas pour cette fois. 

Selon L'Équipe, Karim Benzema ne sera pas retenu par Didier Deschamps. Bien que son contrôle judiciaire ait été levé en juillet, l'attaquant du Real Madrid ne fait pas partie des plans du sélectionneur, qui souhaite faire confiance au groupe qu'il a formé lors de l'Euro 2016. Sortir un joueur au profit de Benzema serait un coup dur pour ceux qui font partie de l'aventure depuis le début, d'autant que les résultats récents sont satisfaisants aux yeux de Didier Deschamps.

Personne ne se détache devant. Problème, les autres attaquants français ne se sont pas franchement mis en valeur en ce début de saison. Antoine Griezmann a été expulsé dès son premier match de championnat avec l'Atletico de Madrid et n'offre pas de garanties. Mais Deschamps ne lâchera pas sa star pour si peu. Incontournable chez les Bleus, Olivier Giroud est remplaçant à Arsenal. Alexandre Lacazette, arrivé chez les Gunners cet été en provenance de Lyon, devrait faire partie de la liste mais il est encore en rodage. Quant à Dimitri Payet, autre homme fort de Deschamps, il a peu joué à cause d'une douleur aux ischio-jambiers.

Mbappé et Dembélé ne jouent pas. En juin, les deux pépites de l'équipe de France, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, avaient montré de belles choses contre l'Angleterre. Mais tous les deux sont désormais en bisbille avec leurs clubs. Mbappé veut rejoindre le PSG et fait la tête du côté de Monaco (il n'était pas dans le groupe contre Metz le week-end dernier). Même caprice pour Dembélé. Auteur d'une belle première saison avec Dortmund, il souhaite désormais partir au Barça et l'a fait savoir à ses dirigeants en séchant l'entraînement, ce qui lui a valu une suspension de son club. Résultat, les deux espoirs n'ont que très peu joué depuis le début de l'été.

Cette incertitude pourrait profiter aux quelques joueurs qui sont sortis du lot en Ligue 1. Avec trois buts (dont un bijou contre Bordeaux) et une passe décisive en trois matches avec Lyon, Nabil Fékir a de bonnes chances d'être appelé par Deschamps. Florian Thauvin, en bonne forme du côté de Marseille, peut également espérer être retenu.

Embouteillage au milieu. Pour le reste, Didier Deschamps devrait faire du classique. Derrière Lloris, Mandanda devrait retrouver sa place de numéro 2 des gardiens. En défense, les tauliers Varane, Koscielny et Umtiti seront de la partie, accompagnés de Kimpembe ou de Rami. Pas de changement à prévoir pour les latéraux : Sidibé et Jallet à droite, Kurzawa et Mendy à gauche sont incontestables (même si le dernier se remet d'une blessure musculaire). Enfin, Deschamps a un problème de riche au milieu. Derrière Pogba, Kanté et Matuidi, plusieurs prétendants frappent à la porte : Rabiot (PSG), Tolisso (Bayern Munich), Bakayoko (Chelsea) et Sissoko (Tottenham) ont enchaîné les matches avec leurs clubs.

Pas le droit à l'erreur. Après leur défaite à la dernière minute en Suède au mois de juin (2-1), les Bleus ont cédé la tête du groupe aux Suédois (égalité de points mais avantage à la Suède grâce à la différence de buts). Les joueurs de Didier Deschamps ont encore quatre matches pour décrocher leur qualification pour le Mondial 2018 mais l'erreur n'est plus permise. Une victoire contre les Pays-Bas permettrait déjà de reléguer les Bataves à six points et de mettre la pression sur la Suède, qui a devant elle deux déplacements à risque en Hongrie et en Biélorussie.