Football : Les joueurs du championnat argentin en grève repoussent le début du championnat

  • A
  • A
Football : Les joueurs du championnat argentin en grève repoussent le début du championnat
@ AFP PHOTO / ALEJANDRO PAGNI ALEJANDRO PAGNI / AFP
Partagez sur :

Le championnat d'Argentine de football devait reprendre hier après la trêve estivale, mais le début de la compétition a été reporté en raison d'une grève des joueurs, protestant contre des retards de salaires.

Le championnat n’a pas repris vendredi comme prévu et a été reporté d’au moins une semaine en raison d’une grève des joueurs protestant contre des retards de salaires. En pleine crise, le football argentin souffre du choix de l’Etat, détenteur des droits TV, de ne plus financer le programme de football gratuit.

En signant jeudi un chèque de 22 millions de dollars en faveur de la Fédération argentine de football, le gouvernement pensait avoir acheté la paix sociale. Mais cet accord n’a pas convaincu les joueurs, qui ont confirmé leur grève.

Maradona s’en mêle. Cette décision ne fait pas l’unanimité. L’ancienne gloire de la sélection argentine Diego Maradona a exprimé son point de vue sur le choix des joueurs de faire grève. "Le football doit commencer, ça suffit", a-t-il déclaré au journal sportif Olé, "on ne peut pas négocier avec des bandits", en référence au leader du syndicat des joueurs Sergio Marchi.

La somme réclamée par les joueurs correspond à une dette du gouvernement envers la fédération argentine au sujet des droits TV. Depuis 2009, les Argentins ont gratuitement accès à l'intégralité des matchs de championnat, dont les droits de diffusion ont été acquis par l'Etat. Mais cet accord a été dénoncé par le nouveau président Mauricio Macri, ancien président de Boca Juniors. L'AFA a été placée sous tutelle et doit élire un nouveau président le 29 mars.