Football : du viagra pour l'Argentine

  • A
  • A
Football : du viagra pour l'Argentine
Le sélectionneur argentin Edgardo Bauza avait déjà prescrit du viagra à ses joueurs lorsqu'il entraînait San Lorenzo, en 2014.@ RAUL ARBOLEDA / AFP
Partagez sur :

La sélection argentine espère ainsi lutter contre le mal de l'altitude lors d'un déplacement en Bolivie.

Des tubes à oxygène mais aussi... du viagra : telle est, selon la presse locale, la recette des joueurs de l'équipe d'Argentine pour lutter contre le mal des montagnes avant d'affronter la Bolivie en qualifications du Mondial 2018. À La Paz, ils devront composer avec une altitude à 3600 m.

Ce n'est pas la première équipe à faire usage de sildénafil, l'autre nom du viagra d'habitude utilisé pour les troubles de l'érection, afin de lutter sans enfreindre la loi antidopage contre le mal de l'altitude. Plusieurs clubs argentins y ont recours ces dernières années à l'occasion de compétitions internationales.

Maradona est passé par là. Le mal des montagnes se traite avec un mélange de paracétamol, de caféine et de sildénafil, qui agit comme vasodilatateur. Interrogé en conférence de presse sur le remède utilisé pour permettre à ses joueurs d'évoluer à 3600 m d'altitude, Bauza s'est contenté de répondre uniquement du paracétamol. Sans doute pour éviter les railleries et les blagues de mauvais goût.

En 2009, l'Argentine entraînée alors par Diego Maradona, avait été humiliée 6-1 par à une sélection bolivienne pourtant bien inférieure sur le papier. Le mal des montagnes avait été avancé pour expliquer une telle déroute.