Foot : Louis Nicollin, l'emblématique président de Montpellier, est mort

  • A
  • A
Foot : Louis Nicollin, l'emblématique président de Montpellier, est mort
Louis Nicollin, personnage mythique du foot français, a été champion de France en 2012 avec Montpellier. @ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Le président de Montpellier, personnage mythique du foot français, est décédé jeudi à l'âge de 74 ans. 

Louis Nicollin, l'emblématique et historique président de Montpellier, est mort jeudi, le jour de ses 74 ans. "C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre président Louis Nicollin ce jeudi 29 juin", a écrit sur Twitter le club héraultais. Il avait été transporté vers un hôpital de Nîmes un peu plus tôt dans l'après-midi, après avoir fait un malaise à la sortie d'un restaurant. 

"Loulou" Nicollin était également le président du groupe Nicollin, spécialisé dans le ramassage des déchets ménagers et industriels. Mais ce personnage haut en couleurs et fort en gueule était surtout connu pour son rôle de président du club de foot de Montpellier, poste qu'il occupait depuis 1974. Avec le MHSC, il a connu son heure de gloire en 2012 en remportant le titre de champion de France à la surprise générale, au nez et à la barbe des stars du PSG. 



Un mythe du foot français. Bien plus qu'un président de club, "Loulou" est devenu au fil des ans un personnage emblématique du football français. Il a créé en 1974 le club de Montpellier La Paillade, devenu Montpellier Hérault Sport Club, et l'a conduit du niveau amateur jusqu'au titre de champion de France en 2012. Un des plus grands exploits de l'histoire de la Ligue 1, qu'il avait fêté en se teignant les cheveux en orange et bleu, les couleurs de son club. 

Un personnage haut en couleurs. Louis Nicollin était également connu pour ses sorties médiatiques fracassantes, qui auront autant régalé que révulsé les amateurs de ballon rond, et son goût pour la bonne chair. Grand ami de Michel Platini, il a également été l'accompagnateur de l'équipe de France pendant des années en tant que représentant de la Ligue de football professionnel (LFP). "Loulou" était enfin un insatiable collectionneur de maillots, passionné de sport jusqu'au bout des ongles.