Coupe de France : Fleury-Mérogis va connaître son sort

  • A
  • A
Coupe de France : Fleury-Mérogis va connaître son sort
La commission des règlements et contentieux de la Fédération française de football doit se prononcer aujourd'hui sur le litige survenu lors du match de Coupe de France Fleury-Mérogis-Brest.@ AFP
Partagez sur :

FOOTBALL - Le club amateur, vainqueur de Brest 2-0 sur le terrain mais auteur d'une erreur administrative, va savoir mecredi s'il est autorisé à poursuivre l'aventure.

En matière de règle, il y a la lettre et l'esprit. En ce qui concerne le litige survenu lors du 32e de Coupe de France de football Fleury-Mérogis-Brest, les Bretons seraient plutôt du côté de l'esprit.

Un joueur joue alors qu'il n'est pas sur la feuille de match. Le 18 janvier dernier, en 32e de finale, les Franciliens avaient disposé somme toute assez facilement du leader de Ligue 2 et l'avaient emporté 2-0, se qualifiant par la même pour la suite de la compétition.

Sauf que les dirigeants de Fleury-Mérogis ont commis une erreur qui pourrait leur être fatale. En fin de match, alors que leurs joueurs menaient déjà 2-0, ils ont fait rentrer en jeu un joueur qui n'était pas sur la feuille de match, ce que le règlement interdit. En cause, assurent-ils, un problème informatique au moment d'enregistrer la feuille de match.

Brest veut pourtant "en rester là". Jean-Marc Furlan, le coach de Brest, avait déclaré après le match qu'en effet, il pourrait déposer un recours, mais qu'il ne le ferait pas. "Il faut prendre de la hauteur. On en restera là", avait coupé le coach, dépité par la prestation de ses joueurs. Le président du Stade Brestois a même envoyé une lettre à la Fédération pour plaider la cause de Fleury.



Mais pas de quoi tranquiliser le club de Fleury-Mérogis pour autant car la Fédération française de football, s'appuyant sur le règlement, s'est saisie du cas. Et, si elle bascule du côté de la lettre, et non de l'esprit, elle pourrait donner match gagné sur tapis vert à Brest. Contre leur gré. Et d'aucuns diraient, contre l'esprit du sport. Réponse dans la journée.