Foot : deux internationaux russes accusés d'avoir agressé un haut fonctionnaire

  • A
  • A
Foot : deux internationaux russes accusés d'avoir agressé un haut fonctionnaire
Alexandre Kokorin, à gauche, évolue au Zénith Saint-Pétersbourg. @ OLGA MALTSEVA / AFP
Partagez sur :

Alexander Kokorin et Pavel Mamaev auraient agressé un haut-fonctionnaire du ministère du Commerce, dans un café de Moscou. 

Le ministère de l'intérieur russe a ordonné l'ouverture d'une enquête sur une altercation survenue lundi entre un haut fonctionnaire du ministère du Commerce et les internationaux Alexander Kokorin et Pavel Mamaev, a annoncé le ministère dans un communiqué.

"L'enquête doit faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cet incident et sur le nombre de ses protagonistes", déclare le communiqué.

Certains membres du groupe ont jeté des chaises sur le fonctionnaire. Plus tôt lundi, la presse avait annoncé que Kokorin et Mamaev, accompagnés par un groupe d'amis, avaient agressé vers 9h du matin Denis Pak dans un café à Moscou, alors que celui-ci leur avait demandé de faire moins de bruit. Selon la presse, certains membres du groupe ont jeté des chaises en direction de Denis Pak, qui a dû recevoir des soins avant se rendre à la police.

"La RFU prévoit pour les joueurs qui sont sous contrat avec elle de lourdes sanctions pour ceux qui ternissent l'image du football dans le pays", a réagi Sergei Anokhin, un dirigeant de la Fédération russe de football (RFU). Avant de préciser que même si leur responsabilité est prouvée, elle ne pourra prendre aucune sanction à l'encontre de Kokorin et Mamaev qui ne sont actuellement pas sous contrat avec la RFU. "Kokorin et Mamaev ne font pas partie de la sélection et n'ont pas de relation avec l'équipe qui prépare les matches de la Ligue des Nations contre la Suède et la Turquie", a précisé le dirigeant.

Les deux joueurs avaient déjà été suspendus en 2016. Kokorin et Mamaev avaient été suspendus par leur fédération en juillet 2016, pendant l'Euro-2016 auquel ils participaient en France, après la divulgation d'une vidéo les montrant lors d'une soirée dans un night club de Monte-Carlo où le champagne coulait à flots.Kokorin, attaquant du Zenit Saint-Pétersbourg, 27 ans, avait ensuite présenté ses excuses et réintégré la sélection. Mais celui qui a inscrit 12 buts en 48 matches sous le maillot de la Russie a été privé du Mondial-2018 cet été à cause d'une blessure à un genou. Mamaev, 30 ans (15 sélections), milieu de terain de Krasnodar, n'a lui plus été sélectionné depuis cet Euro-2016.