Fifa : un ancien dirigeant accepte son extradition

  • A
  • A
Fifa : un ancien dirigeant accepte son extradition
@ AFP
Partagez sur :

Eugenio Figueredo a donné son accord à la justice suisse pour être extradé vers son pays d'origine l'Uruguay mais les Etats-Unis le réclame aussi. 

Eugenio Figueredo, ancien vice-président de la Confédération sud-américaine de football et de la Fédération internationale de football (Fifa) a donné son accord à la justice suisse pour être extradé vers l'Uruguay, son pays d'origine, a annoncé mercredi l'Office fédéral de la Justice (OFJ). Cette extradition sera organisée "sous réserve que les Etats-Unis ne demandent pas à être prioritaires", dit l'OFJ dans un communiqué.

Arrêté en mai. Arrêté le 27 mai à Zurich, Eugenio Figueredo est l'une des 14 personnes, toutes responsables présents ou passés de la Fifa, mises en cause par la justice américaine pour corruption, sur fond de versements présumés de pots-de-vin qui représenteraient plus de 150 millions de dollars.

Réclamé par l'Uruguay et par les Etats-Unis. Montevideo réclame également son extradition et a fait saisir en juin neuf propriétés lui appartenant. Si Washington demande à être prioritaire, il reviendra à l'OFJ de trancher pour déterminer si Eugenio Figueredo doit être extradé vers l'Uruguay ou les Etats-Unis.