Football : FFF, LFP, qui fait quoi ?

  • A
  • A
Football : FFF, LFP, qui fait quoi ?
La Fédération française de football (FFF) organise notamment la Coupe de France.@ Lionel BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

C’EST QUI LE PATRON ? - La Fédération française de football (FFF) vient d’annuler la réforme des deux montées et deux descentes prévue pour l’année prochaine par la Ligue.

Les frictions entre la Ligue de football professionnel (LFP) et la Fédération française de football (FFF) sur la question des deux montées et des deux descentes en Ligue 1, amènent à se poser une question : qui de la LFP ou de la FFF dirige (vraiment) le football français ? Voici quelques éléments de réponse.

La FFF, "seule grand instance" du foot français. Cette bataille de clocher aura au moins eu le mérite de remettre l’église au milieu du village. "Il n’y a pas deux grandes instances du football français. Il n’y en a qu’une : la Fédération française de football", a rappelé sèchement le patron de la FFF, et, in fine, donc, du foot français, Noël Le Graët, jeudi, en conférence de presse, au moment de retoquer la réforme de la LFP.

Association française loi 1901 à but non lucratif, la Fédération française de football est au-dessus de la Ligue de football professionnel. "Il ne faut pas oublier que la LFP n’agit que par délégation de la Fédération", rappelle ainsi au micro d'Europe 1 le président de l’AJ Auxerre, Guy Cotret. La Ligue a des comptes à rendre même si, depuis sa création officielle en 1946, elle jouit d’une indépendance et d’une autonomie certaine.

La LFP, une puissance sous tutelle. L’actuel président de la LFP Frédéric Thiriez a beau "dénoncer une crise majeure" entre les instances du football français, il n’en reste pas moins que la Ligue est sous la tutelle de la FFF et qu’elle doit se plier aux desiderata de celle-ci.  

Ses seuls champs d’actions – considérables déjà – sont l’organisation des Championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2, l’organisation de la Coupe de la Ligue – créé en 1994 par… Noël Le Graët, alors président de la LFP -, et la négociation et l’attribution des très chers droits télévisuels (748,5 millions d’euros par saison pour la période 2016/2020, ndlr), ce qui lui confère un certain pouvoir. La FFF, elle, gère tout le reste ou presque, à savoir l'organisation des championnats amateurs à partir du National (troisième division), la Coupe de France, les arbitres et les matches de l'équipe de France, "la" vitrine du football français.