Euro 2016 : le Portugal se qualifie après un match nul face à la Hongrie (3-3)

  • A
  • A
Euro 2016 : le Portugal se qualifie après un match nul face à la Hongrie (3-3)
Jeter un micro à l'eau, ça donne des ailes ! @ AFP
Partagez sur :

SAUVETAGE - Le Portugal s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'Euro après un match nul et un festival de buts face à la Hongrie (3-3). 

LE "TOP LIVE"

Après deux matches en demi-teinte, le Portugal s'est réveillé en sursaut face à la Hongrie ! Menée dès la 19e minute et virtuellement éliminée pendant quelques, la Seleção a su réagir et aller chercher une place de meilleur troisième, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale. En face, les Hongrois, qualifiés avant la rencontre, ont livré une bataille incroyable dans le match le plus prolifique de cet Euro et terminent à la première place de leur groupe. Et que dire de la performance de Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé et désormais premier joueur de l'histoire à marquer dans quatre Euros différents ? Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro. 

Le tableau d’affichage

HONGRIE 3-3 PORTUGAL (À Lyon)

  • Buts de Gera (19e) et Dzsudzsak (47e, 55e) pour la Hongrie et Nani (42e) et Ronaldo (50e, 62e) pour le Portugal 

 >> Pour revivre le live classique, c’est ici, pour le live façon Lab Euro, c’est en dessous

1. Faut pas chercher Cristiano. Il n'avait pas marqué pendant les deux premiers matches du Portugal, il a jeté un micro à l'eau, mais on lui pardonne tout. Alors que le Portugal était de nouveau mené après un but de  Dzsudzsak, le géant Madrilène s'est offert un doublé, et avec la manière ! Sur un centre de Quaresma, Ronaldo a poussé le ballon de la tête dans la cage de Kiraly (62e). Avec trois points, la Seleção est meilleur troisième et tient sa qualification. 



2. Trois minutes de folie. On ne sait pas ce que les coachs ont donné à leurs joueurs, mais au retour du vestiaire, le match s'est littéralement enflammé. Sur un coup franc à l'entrée de la suface, Dzsudzak donnait l'avantage à la Hongrie du pied gauche (47e). Le Portugal était à nouveau éliminé. Mais c'était sans compter sur CR7, trois minutes plus tard : d'une talonnade du pied droit, le Madrilène a (enfin) débloqué son compteur à l'Euro (50e). Le Portugal était à nouveau qualifié. Vous suivez ? 



3. Impériale Hongrie ! Pour livrer un spectacle pareil, il faut être deux. Plus de deux buts hongrois dans un tournoi majeur, on n'avait plus vu ça depuis 1982 ! A l’affût du moindre ballon en contre, les rouges ont trouvé la voie du but à trois reprises et ont multiplié les occasions. Juste après le doublé de Ronaldo, Elekv a bien failli doucher à nouveau le Portugal d'un plat du pied droit, mais a trouvé le poteau (64e).



4. Gera avait lancé les hostilités. La formation de CR7 ne pouvait pourtant pas rêver pire entame de match. Après quelques occasions brouillonnes du Portugal, c'est la Hongrie qui a ouvert le score dès la 19e minute, d'une magnifique reprise de volée de Gera. Pendant une vingtaine de minutes, le Portugal a donc été (une première fois) virtuellement éliminé de l'Euro. Avant que Nani n'égalise juste avant la mi-temps.