Euro 2016 : le ministère islandais des Affaires étrangères ironise sur les critères de sélection de l'équipe nationale

  • A
  • A
Euro 2016 : le ministère islandais des Affaires étrangères ironise sur les critères de sélection de l'équipe nationale
Les 11 joueurs islandais ont mis le feu à l'Allianz Riviera, mercredi soir à Nice. @ TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

Le ministère islandais des Affaires étrangères a ironisé sur les critères de sélection de l'équipe nationale après la qualification pour les quarts de finale. 

T'AS VU ?

L'équipe islandaise est à la Une de tous les journaux, mercredi matin après sa qualification pour les quarts de finale de l'Euro. La petite île de 330.000 habitants fait sensation et attire de nouveaux admirateurs de jour en jour. A tel point que le ministère islandais des Affaires étrangères répond avec humour aux sollicitations des curieux sur son compte Twitter. Pendant la mi-temps du huitième de finale contre l'Angleterre, le Quai d'Orsay islandais a ironisé sur la provenance des 23 joueurs sélectionnés pour la compétition. 

Enlevez les bergers, les obèses, les malades, etc.  "Mais où avez-vous trouvé ces joueurs ?", interroge une internaute sur Twitter. Ni une, ni deux, le ministère islandais des Affaires étrangères répond avec un petit graphique à l'appui. 

Pour trouver les 23 joueurs de la sélection, voici la méthode islandaise. Prenez les 332.529 habitants de l'île, enlevez 165.259 femmes, 40.546 hommes de moins de 18 ans et 82.313 hommes de plus de 35 ans, 22.136 obèses, 1.246 personnes qui travaillent dans le business des baleines, 314 qui sont dans la surveillance des tremblements de terre et 164 qui travaillent dans la surveillance des volcans, 1.934 bergers, 1.464 personnes qui s'occupent de la tonte des moutons... Et même 23 banquiers emprisonnés. Et voilà ce qu'il reste...