Euro 2016 : Didier Deschamps entretient le flou sur la composition des Bleus face à l'Islande

  • A
  • A
Euro 2016 : Didier Deschamps entretient le flou sur la composition des Bleus face à l'Islande
Didier Deschamps se demande encore quelle équipe aligner contre les Islandais. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

LANGUE DE BOIS - Didier Deschamps continue d'entretenir le mystère sur la composition de l'équipe de France face à l'Islande. 

Depuis le début de l'Euro, Didier tâtonne. Il essaie, il remplace, il change, il intercale, il opte. Des coups d'essais plus que des convictions. Entre les différentes blessures (Raphaël Varane, Jérémy Mathieu et Lassana Diarra) et les affaires extra-sportives (Karim Benzema, Mathieu Valbuena et Mamadou Sakho), le sélectionneur des Bleus n'a jamais pu avoir son groupe au grand complet. Il a été obligé de composer en permanence. Pour le quart de finale contre l'Islande, Deschamps continue et entretient encore le mystère sur sa composition d'équipe.

"Mangala, tu t'en fous ?" Ce samedi matin en conférence de presse, on se disait que l'on pourrait avoir quelques infos… Que nenni ! Deschamps manie la langue de bois comme un pro. Et les journalistes se cassent les dents. La preuve lorsque l'un d'entre eux a demandé au coach des Bleus de parler des qualités de Samuel Umtiti, pressenti pour être titularisé. Réponse de "DD" : "Je te donne celles de Mangala aussi ou tu t’en fous ?". Bref, on n'en sait toujours pas plus.

4-2-3-1 ou 4-3-3 ? Lors de l'entraînement de vendredi, "DD" n'a pas encore arrêté la formation et la composition de son équipe. Le schéma de jeu 4-2-3-1 permet de replacer Antoine Griezmann dans l'axe, un poste qu'il affectionne particulièrement. Contre l'Irlande en huitièmes de finale, Deschamps avait replacé "Grizou" à la place qu'il occupe en club. Mais l'idée du 4-3-3, surtout pour faire face à une équipe aussi défensive que l'Islande, n'est pas du tout abandonnée par le sélectionneur tricolore. 

Coman ou Sissoko ? S'il conserve son 4-3-3, Didier Deschamps remplacerait simplement N'Golo Kanté par Yohan Cabaye. Dans le cas où il déciderait de passer en 4-2-3-1, il devrait faire face à un nouveau casse-tête : titulariser Kingsley Coman ou Moussa Sissoko ? Selon les informations du journal L'Equipe, le jeune attaquant du Bayern Munich posséderait encore une petite longueur d'avance par rapport au joueur de Newcastle. 

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !