Euro 2016 - Deschamps : "Pas de pression, pas de stress, mais de l'adrénaline"

  • A
  • A
Euro 2016 - Deschamps : "Pas de pression, pas de stress, mais de l'adrénaline"
@ AFP
Partagez sur :

Le sélectionneur de l'équipe de France a dit samedi se concentrer sur l'état d'esprit des Bleus. Et ne pas avoir de plan anti-Ronaldo.

Rester zen malgré la pression. Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, en a fait son mantra avant la finale de l'Euro, qui verra les Bleus affronter le Portugal dimanche soir, au Stade de France. "Je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline, ça c'est positif", a-t-il déclaré samedi.

Décontracté et concentré. Le sélectionneur tricolore a dit vouloir se concentrer sur "l'état d'esprit" des joueurs. "C'est mon travail avec mon staff. Le sport de haut niveau et la compétition, c'est gagner. Il n'y a rien de plus beau que de gagner et il faut tout faire pour y arriver." Alors que la tension monte avant le match, Didier Deschamps voudrait que toute l'équipe arrive "la plus décontractée, en étant très concentrée". 

Un Portugal à ne pas sous-estimer. Le sélectionneur s'est attaché par ailleurs à ne pas sous-estimer les adversaires des Bleus, arrivés jusqu'en demi-finale sans jamais remporter un match dans le temps réglementaire. "Cette équipe a beaucoup de qualités et n'est pas arrivée là par hasard", a-t-il déclaré. "Elle a de l'expérience, elle est bien organisée, possède un triangle défensif solide." Selon lui, l'équipe de France devra notamment faire attention au duo d'attaquants Ronaldo-Nani. 

Pas de plan anti-Ronaldo. Néanmoins, Didier Deschamps a confié ne pas avoir de plan pour contrer CR7 : "Personne ne l'a trouvé." Le sélectionneur français a salué "un très grand joueur avec une qualité athlétique dans le jeu aérien", admirant notamment ses "carrés de chocolat" abdominaux. "Limiter son influence sera quelque chose d'important."