Euro 2016 : de l'importance de la "causerie d'avant-match", par Pascal Dupraz

  • A
  • A
Partagez sur :

Didier Deschamps doit s'adresser aux Bleus cet après-midi, quelques heures avant d'affronter la Roumanie. Un discours loin d'être anodin, selon Pascal Dupraz, l'entraîneur du Toulouse FC.

INTERVIEW

"Je suis convaincu que ça apporte quelque chose aux joueurs". Invité d'Europe 1 vendredi, Pascal Dupraz, l'entraîneur du Toulouse FC, a souligné l'importance de la fameuse "causerie d'avant-match", à laquelle va se prêter Didier Deschamps en début d'après-midi, à quelques heures du coup d'envoi de l'Euro.

Des mots pour "libérer" les joueurs. Ce genre de discours motivants, teintés d'envolées quasi-lyriques, émouvantes et inspirantes, Pascal Dupraz en est coutumier. Il l'a prouvé magistralement avant la veille de la victoire de son club - our son maintien en Ligue 1 - face à Angers, où ses mots ont ému aux larmes certains de ses joueurs. "Si le coach attache une importance à la dimension psychologique, alors à coup sûr cette dernière causerie sera percutante et permettra aux joueurs de se libérer, d’être face une dernière fois à leurs responsabilités", estime Pascal Dupraz.

"Transmettre des émotions". Avec les bons mots, la bonne intensité, ces discours peuvent transcender un groupe, l'élever à un niveau qu'il n'a encore jamais atteint. "Maintenant, l’équipe de France dispose de talents purs et d’un collectif, et c’est plus important encore que les quelques mots que délivrera notre sélectionneur national", nuance le coach de Toulouse. "Je pense que l’on ne doit pas se départir du fait que c’est une fête, que l’on joue au football et que chaque acteur de ce beau métier doit tenter de transmettre des émotions, toujours et encore plus."