Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Suisse-Pologne

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Suisse-Pologne
Shaqiri vs Milik, duel de huitièmes@ PHILIPPE DESMAZES JANEK SKARZYNSKI / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Dans ce premier huitième de finale, la Suisse défie la Pologne, samedi à 15 heures au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne.

STATS EXPRESS

Dans un Euro 2016 où les surprises sont légion, ce huitième de finale entre Suisses et Polonais est peut-être le seul que l’on aurait pu prévoir à l’avance sans se tromper. Lors des phases de poules, la Pologne et la Suisse ont tenu leur rang. Deuxièmes du groupe A derrière la France, les Helvètes ont même tenu en échec les Bleus (0-0) pour terminer avec cinq points. Idem côté polonais, avec un 0-0 contre l’Allemagne, et deux victoires contre l’Irlande du Nord et l’Ukraine. Avec sept points, la Pologne n’a été dépassée par la Mannschaft qu’à la différence de buts. Samedi, au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne (15 heures), ce premier huitième s’annonce donc indécis, et un peu triste.

>>> Le Lab Euro vous résume cinq choses à savoir sur Suisse-Pologne

La Suisse, 40 ans plus tard ? En dix confrontations entre les deux équipes, la Suisse ne s’est imposée qu’une seule fois (5 nuls, 4 défaites), et la seule victoire des Helvètes remonte à 1976. 40 ans plus tard, il serait peut-être temps de réagir côté suisse.

Ca va défendre. Si vous êtes fans du "tout-pour-l’attaque", passez votre chemin et allez plutôt regarder la Copa America. En effet, avec la Pologne et la Suisse, on ne risque pas d’assister à un festival offensif. Les Polonais n’ont jamais marqué plus d’un but par match à l’Euro, et ils n’en ont toujours pas encaissé un seul depuis le début de la compétition (seule l’Allemagne a fait aussi bien). Quant aux Suisses, ils n’ont marqué deux buts dans la même rencontre qu’une seule fois à l’Euro (en 2008 contre le Portugal), et ils n’en ont pris qu’un en poules. Sur penalty, en plus.

Robert, réveille-toi ! Où es-tu, Robert Lewandowski ? Toi que tout le monde attendait, toi qui devais tenir le destin de la Pologne au bout de tes crampons, te voilà muet à l’Euro depuis maintenant 523 minutes et le premier match de la Pologne à l’Euro 2012 ! Cette fois Robert, il faut réagir.

Objectif : cadrer. Pour marquer, il faut tirer. Mais il faut aussi viser le cadre. Et ça, les Suisses semblent l’avoir un peu oublié ces derniers temps. Voilà désormais 103 minutes qu’ils n’ont pas cadré la moindre frappe. La dernière fois, c'était lors de leur match contre la Roumanie (1-1).

Geoffroy-Guichard, terrain de nuls. Déjà que la rencontre ne s’annonce pas vraiment haute en couleurs (merci l’Euro à 24), le choix de Geoffroy-Guichard pour accueillir le match vient couronner le tout. En trois rencontres disputées à Saint-Etienne depuis le début de l’Euro, toutes se sont soldées par… des matches nuls. Mais voyons le côté positif : qui dit match nul dit prolongations, voire séance de tirs au but. Rien de mieux pour commencer les huitièmes, non ?


Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !