Un nul et des regrets pour les Bleus

  • A
  • A
Un nul et des regrets pour les Bleus
@ REUTERS
Partagez sur :

EURO - Les Français débutent la compétition sur un match nul (1-1) contre l'Angleterre.

Un nul pour débuter. Les joueurs de Laurent Blanc ont fait match nul (1-1) contre l'Angleterre pour leur entrée en lice dans cet Euro. Après l'ouverture du score de Joleon Lescott, les Français ont fait preuve de maturité et d'abnégation pour revenir au score. Mais ils n'ont pas sur faire la différence en fin de rencontre pour l'emporter. Comme en 2010 (contre l'Uruguay), en 2008 (contre la Roumanie) et en 2006 (contre la Suisse), la France débute une compétition internationale par un match nul. Sauf que cette fois les Bleus ont marqué un but. Lors de ces trois dernières expériences, ils avaient débuté sur un 0-0.

Nasri-2

Celui qui a bien mérité sa douche : Nasri. Après des matches de préparation très moyens, Samir Nasri n'était pas sûr de conserver sa place de titulaire. Contre l'Angleterre, lundi après-midi, il a montré à Laurent Blanc qu'il savait encore faire la différence. En créant décalages et en marquant l'unique but des Bleus, il a certainement signé sa plus belle prestation en équipe de France.

>>> A LIRE : Nasri, une célébration revancharde

Le geste technique. Après l'ouverture du score, les Bleus n'ont pas paniqué. A la 39e minute, ils ont pris le temps de construire leur action. Sur le côté gauche, Florent Malouda donne à Franck Ribéry qui remet en retrait à Samir Nasri. Le joueur de Manchester City prend sa chance à l'entrée de la surface. Sa frappe parfaitement placée ne laisse aucune chance à Joe Hart.

La praline de Nasri :

La résurrection. Sur le premier but, Alou Diarra est clairement absent au marquage de Joleon Lescott. Mais le Marseillais aura tout fait pour se rattraper dans la foulée. Juste après ce but anglais, le défenseur olympien a failli égaliser d'une superbe tête. Mais il a surtout énormément travaillé à la récupération.

Diarra

La pensée du jour. "C'est un peu une déception". Une phrase signée Alou Diarra à la fin du match. Durant les 20 dernières minutes, les Bleus ont fait le siège sur le but de Joe Hart. Ils peuvent donc nourrir quelques regrets sur l'ensemble de la rencontre. Il faudra donc être plus décisif, vendredi prochain contre l'Ukraine (18h).

La boulette sauce tandoori*. S'il s'est très bien rattrapé en deuxième mi-temps, il ne faut pas non plus oublier l'erreur d'Alou Diarra sur le but anglais. Sur le premier coup-franc dangereux des Britanniques, le défenseur de l'OM loupe totalement son marquage sur Joleon Lescott. Une erreur payée cash.

Lescott ouvre le score :