En Allemagne, le soutien des réfugiés à la Mannschaft

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les réfugiés arrivés en Allemagne il y a quelques mois soutiennent l'équipe nationale pour l'Euro, mais aussi la France.

REPORTAGE

France-Allemagne. L'affiche de la deuxième demi-finale de l'Euro 2016, jeudi soir, fait déjà monter l'impatience chez les supporters français. De l'autre côté du Rhin, les Allemands soutiennent également leur équipe et parmi les supporters, de nombreux réfugiés arrivés dans le pays il y a seulement quelques mois. Europe 1 les a rencontrés à Munich.

"Je suis fier du drapeau allemand". Dans la ville, certains portent le maillot aux couleurs de l'Allemagne tandis que d'autres ont décoré les fenêtres d'un ancien immeuble de bureau transformé en centre d'accueil pour réfugiés. "Je suis fier du drapeau allemand, des Allemands, de l'Allemagne, ils nous soutiennent. On vit en paix. Il y a de l'humanité alors on veut aussi leur offrir de l'humanité", explique un jeune Afghan de 17 ans arrivé en Allemagne au mois de septembre. Chaque soir de match, un projecteur est installé dans le centre d'accueil. "Tout le monde est prêt pour voir ce match de football. De Syrie, d'Afghanistan, du Pakistan, du Nigéria, de tous les pays, on est tous très impatients", témoigne un autre réfugié au micro d'Europe 1.

"Je suis pour la France". Les plus jeunes, eux, parlent de football en allemand alors qu'ils ne connaissaient que quelques mots de cette langue en arrivant dans le pays. "Il y a quatre ans, je regardai les matches dans un camp en Grèce. On était 70 autour de la télé et je n'avais aucune idée de mon avenir", se souvient un jeune Afghan. "Aujourd'hui, je mesure le chemin parcouru. Je vais à l'école et je regarde le foot comme tout le monde. D'ailleurs, je suis pour la France, ils ont plein de stars. Les Allemands, je n’aime pas trop comment ils jouent", poursuit l’adolescent capable de citer, de tête, tous les joueurs de l'équipe de France.