Dopage/JO 2014 : les 254 échantillons urinaires de sportifs russes collectés à Sotchi seront réanalysés

  • A
  • A
Dopage/JO 2014 : les 254 échantillons urinaires de sportifs russes collectés à Sotchi seront réanalysés
Les échantillons urinaires des athlètes russes seront de nouveau examinés.@ KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Le CIO a annoncé que les échantillons urinaires des sportifs russes des JO de Sotchi seront réanalysés, à la suite de nouvelles "preuves de dopage institutionnalisé". 

Les 254 échantillons urinaires de sportifs russes collectés durant les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014 seront réanalysés, a annoncé vendredi le Comité international olympique (CIO), dans un communiqué. Ces réanalyses sont demandées à la suite de la publication du rapport final du juriste canadien Richard McLaren qui dévoile "de fortes preuves d'un dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015". Les 63 échantillons sanguins de sportifs russes collectés pendant Sotchi-2014 ont déjà été réanalysés et étaient tous négatifs, précise le CIO.

Examen des échantillons de Londres 2012. Par ailleurs, l'instance organisatrice des Jeux olympiques a également décidé d'étendre le mandat accordé à la commission Oswald, chargée d'enquêter sur les cas individuels de dopage en Russie. "Le mandat de la commission Oswald est étendu afin que tous les échantillons des sportifs russes collectés durant Londres-2012 soient examinés", a ajouté le CIO dans le communiqué. Une partie de ces échantillons est déjà en cours, et "11 athlètes ont déjà été sanctionnés par le CIO dans le cadre des réanalyses demandées par le CIO", précise le texte. Pour le moment, sur les 1.243 échantillons réanalysés demandées par le CIO dans le cadre d'une vaste campagne qui a recours à des méthodes scientifiques plus performantes, 103 cas de dopage ont été identifiés rétroactivement.