Didier Deschamps : "C'est bien de terminer là-dessus"

  • A
  • A
Didier Deschamps : "C'est bien de terminer là-dessus"
"Je vais avoir un été studieux avant la rentrée contre les Pays-Bas le 31 août", a assuré Didier Deschamps au micro de TF1.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le sélectionneur des Bleus s'est dit satisfait du succès des siens face à l'Angleterre mardi soir (3-2), tout en regrettant la défaite face à la Suède vendredi, en qualifications pour le Mondial.

Comme l'avait souhaité Didier Deschamps avant le match, les Bleus ont terminé leur saison "sur une bonne note". Mardi soir, l'équipe de France s'est imposée (3-2) face à l'Angleterre, en match amical, après avoir été réduite à dix en début de seconde période. "C'est toujours bien (de terminer sur une victoire), même s'il y a eu le scénario catastrophe pour nous", a réagi le sélectionneur en interview après la rencontre.

"Chapeau aux joueurs". "On s'est retrouvés à dix, donc chapeau aux joueurs, parce que c'est une belle équipe anglaise. D'avoir réussi à remarquer à dix, on a même eu plus d'occasions qu'eux... C'est bien de terminer là dessus. Après, je vais avoir un été studieux avant la rentrée contre les Pays-Bas le 31 août", a-t-il assuré au micro de TF1. Car ce rendez-vous face aux Orange s'annonce crucial après la défaite de vendredi face aux Suédois (2-1), dans le groupe A des qualifications au Mondial 2018.

"Aujourd'hui, on a eu plus de jambes". Un match qui reste d'ailleurs en travers de la gorge de Didier Deschamps. "J'ai des regrets par rapport au résultat, à ce qu'il s'est passé. J'ai fait des choix, ce n'était pas du tout le même contexte qu'ici. C'était un match de qualifications, là c'est un match amical, une équipe différente. Les joueurs qui ont eu du temps de jeu aujourd'hui ont beaucoup de qualités aussi. (En Suède) On a manqué d'allant même si je n'ai pas demandé à rester derrière. C'est un match de qualifications, une équipe plus regroupée aussi, (on avait) moins de jambes. Aujourd'hui, on a eu plus de jambes", a-t-il conclu. Une chose est sûre : après l'été, il lui faudra encore faire des choix. Avec ce qu'ont montré les jeunes pousses mardi, ils seront assurément difficiles.