Cyclisme : Van Garderen remporte la 18ème étape du Giro

  • A
  • A
Cyclisme : Van Garderen remporte la 18ème étape du Giro
L'Américain Tejay Van Garderen s'est imposé devant l'Espagnol Mikel Landa et le Français Thibaut Pinot.@ Luk BENIES / AFP
Partagez sur :

À trois jours de l'arrivée à Milan, l'Américain Tejay Van Garderen a remporté la 18ème étape du Giro, jeudi. Tom Dumoulin conserve son maillot rose.

L'Américain Tejay Van Garderen (BMC) a enlevé la 18e étape du Tour d'Italie, jeudi à Ortisei, dans le massif des Dolomites.

Dumoulin conserve la tête, Pinot remonte. Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), impressionnant dans les montées, a conservé le maillot rose de leader après cette étape courte (137 km) mais très montagneuse. Le Français Thibaut Pinot, troisième de l'étape à une poignée de secondes, a repris près d'une minute à Dumoulin et à ses deux rivaux directs, le Colombien Nairo Quintana et l'Italien Vincenzo Nibali. Dumoulin, Quintana et Nibali se sont neutralisés dans le final quand le porteur du maillot rose a demandé en vain à ses adversaires de collaborer.

Le Néerlandais, tôt privé d'équipiers, a contrôlé la situation. Tant dans la montée du Passo Gardena, la troisième des cinq ascensions du jour, où Quintana, imité par Nibali, est passé une première fois à l'attaque, que dans la longue descente. La principale victime du jour est le Luxembourgeois Bob Jungels, qui a perdu son maillot blanc de meilleur jeune.

Première pour Van Garderen. Pour le gain de l'étape, Van Garderen a devancé son compagnon d'échappée, l'Espagnol Mikel Landa, déjà deuxième mardi à Bormio après l'étape du Stelvio. L'Américain (28 ans), qui visait jusqu'à cette année le classement général, s'est imposé pour la première fois dans une étape d'un grand tour.



Au classement général provisoire, Dumoulin a gardé son avantage intact sur Quintana et Nibali. Pinot s'est rapproché à 1 min 36 sec, et à 24 secondes de la troisième place. Vendredi, la 19ème étape relie San Candido à Piancavallo sur un parcours de 191 kilomètres qui se termine par une dure ascension de 15,4 kilomètres à 7,3 %.