Les Blacks dans la douleur

  • A
  • A
Les Blacks dans la douleur
@ REUTERS
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - La Nouvelle-Zélande a battu l’Argentine (33-10) et jouera l’Australie en quarts.

Et si les Blacks n’étaient pas imbattables ? Pour l’instant, les Néo-Zélandais poursuivent leur route dans cette Coupe du monde. Dimanche, ils ont battu l’Argentine (33-10) en quarts de finale et retrouveront les Wallabies au prochain tour. Mais le pays hôte de ce Mondial devra encore élever son niveau de jeu pour espérer aller au bout.

Carter manque énormément

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L’adage semble malheureusement se confirmer pour les joueurs de Graham Henry. Depuis le forfait de leur ouvreur Dan Carter (touché aux adducteurs), les Blacks ne sont plus les mêmes. Certes, ils ont aligné une cinquième victoire de rang dans cette Coupe du monde mais certaines failles sont apparues contre les Pumas.

Mené 7-6 après vingt minutes de jeu, les Néo-Z ont eu de grosses difficultés pour développer leur en première mi-temps. Le remplaçant de Dan Carter, Colin Slade n’a visiblement pas supporté la pression. Pas assez rapide dans les transmissions, craintif sur les impacts et sans solution face aux avants argentins, il a été remplacé assez rapidement par Aaron Cruden, beaucoup plus à l’aise à ce poste.

Un choc contre les Wallabies

Piri-Weepu
Heureusement pour la fougère argentée, Piri Weepu a assuré au pied, passant sept de ses huit tentatives entre les poteaux. Après avoir énormément travaillé et contenu les attaques néo-zélandaises, les Pumas ont fini par céder en deuxième période, concédant trois essais. En attaque, les All Blacks restent toujours aussi dangereux avec Nonu ou Sony Bill Williams et seront des éléments essentiels au prochain match.

En demi-finale, les Néo-Z retrouveront un adversaire qu’ils connaissent parfaitement, l’Australie. Dans cette nouvelle confrontation, les hommes de Graham Henry seront encore favoris. Mais ils devront se méfier de la hargne des Wallabies, archi-combattifs pour éliminer l’Afrique du Sud (11-9).