Pas de "dulce de leche" pour les Uruguayens

  • A
  • A
Pas de "dulce de leche" pour les Uruguayens
@ REUTERS
Partagez sur :

PETITE DOUCEUR - Les joueurs uruguayens ont été privés de leur confiture de lait en arrivant au Brésil.

L'info. A leur arrivée au Brésil, les joueurs de l'Uruguay se sont vus saisir leur stock de 39 kg de "dulce de leche", leur précieuse confiture de lait, un incident qui pourrait avoir eu son influence sur la défaite surprise de la Celeste face au Costa Rica (3-1) en ouverture. Peu après l'atterrissage de la délégation uruguayenne le 9 juin à l'aéroport de Confins, à Belo Horizonte (sud-est), les autorités sanitaires se sont emparées de la précieuse cargaison faute de présentation d'un certificat sanitaire en bonne et due forme.

Les douanes avaient déjà fait le coup. Si les Uruguayens ne présentent pas ce document, produit par le ministère de l'Agriculture, ils ne pourront pas récupérer leur bien. Le "dulce de leche" est une confiture de lait appréciée dans le cône sud-américain, notamment en Argentine et en Uruguay. Elle peut agrémenter desserts, biscuits, gâteaux, tartines et glaces. L'an dernier, pendant la Coupe des Confédérations, les autorités sanitaires avaient déjà saisi du jambon de Parme et du parmesan au grand désespoir de la délégation italienne.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

SURPRISE - Le Costa Rica crée la sensation face à l’Uruguay