Mondial : pourquoi Deschamps a écarté Nasri

  • A
  • A
Mondial : pourquoi Deschamps a écarté Nasri
@ Capture TF1
Partagez sur :

BANNI - Comme attendu, le milieu de Manchester City n'a pas été sélectionner pour aller au Brésil.

Sans surprise, Samir Nasri ne figure pas dans la liste des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps pour la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet). Le sélectionneur français ne l'a pas plus retenu dans sa "réserve" de sept joueurs appelés en secours, comme il l'a révélé mardi soir sur le plateau du 20 heures de TF1.

"Un joueur de grande qualité", mais... "On parle d'un joueur de grande qualité. Samir a eu des performances en équipe de France qui ne sont pas à la hauteur de celles qu'il réalise avec son club, Manchester City. Il y a un statut important, de titulaire, mais ce n'est pas le cas en équipe de France", a expliqué Didier Deschamps après avoir dévoilé sa liste.

"Lorsqu'il est remplaçant, il n'est pas content". "Comme il l'a dit lui-même, lorsqu'il est remplaçant, il n'est pas content. Et je peux vous assurer que ça se sent et se ressent dans le groupe", a poursuivi le sélectionneur avant de conclure, sur le cas Nasri : "C'est donc pour ces trois raisons que j'ai décidé de ne pas le sélectionner dans cette liste".


"Je respecte son choix". Samir Nasri, qui s'attendait à ne pas être convoqué par Didier Deschamps, avait livré son point de vue... avant l'annonce ! "Je respecte son choix. Je partirai en vacances et je regarderai la Coupe du monde à la télé, a-t-il concédé sur Canal + dimanche soir. Champion d'Angleterre avec Manchester City, l'ancien Marseillais a ajouté : "Je pense qu'il n'a pas grand chose à me reprocher. J'ai fait un mauvais match en Ukraine (défaite 2-0 en barrage aller du Mondial), comme mes coéquipiers"

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

 FRANCE - Découvrez les 23 retenus par Deschamps

MONDIAL - Quel parcours possible pour les Bleus ?

BELGIQUE - La surprise Divock Origi

ESPAGNE - Diego Costa dans la liste des 30

ANGLETERRE - Hodgson mise sur la jeunesse

BRÉSIL - Lucas ne sera pas du voyage