Mondial 2014 : qui sont les manifestants brésiliens ?

  • A
  • A
Mondial 2014 : qui sont les manifestants brésiliens ?
@ Reuters
Partagez sur :

MOUVEMENTS SOCIAUX - Les manifestants qui protestent contre la Coupe du Monde sont affiliés à différents mouvements. Explications.

Le Brésil a été secoué il y a un an par une fronde sociale historique contre les dépenses publiques engagées dans l'organisation du Mondial. Les tensions sont toujours vives à quelques jours à peine du début de la compétition. En témoigne la manifestation qui devrait se tenir ce jeudi. Elle sera animée par différents groupes, aux revendications bien distinctes.

- Mouvement des travailleurs sans toit (MTST): Ce mouvement, né dans les années 90, se définit avant tout comme un groupe ouvrier. Ses membres sont des travailleurs illégaux ou informels, des chômeurs sans logement qui occupent des terrains. Ils réclament un accompagnement plus fort des pouvoirs publics, plus de mouvements sociaux. Initialement liés au Parti des Travailleurs de l’ancien président Lula et de l’actuelle chef de l’Etat Dilma Roussef, ils s’en sont émancipés depuis.

- Black Blocs: Ce groupe s’est formé à l’occasion des manifestations de juin 2013 et se réclame d’inspiration anarchiste, à la manière des groupes qui existaient dans l’Allemagne des années 80. Cagoulés, masqués, tout de noir vêtus, ils ne croient pas en une évolution pacifique de la société. Ses membres viennent principalement de la jeunesse de la classe moyenne désabusée. Ils n’hésitent pas à lancer des cocktails molotov et des pierres aux forces de l’ordre, ni à s’attaquer aux agences bancaires.

- Comités populaires de la Coupe du Monde : ce sont des mouvements de la société civile qui ont surgi dans les 12 villes hôtes du Mondial. Ils manifestent contre les expropriations ou déplacements d'habitants en vue de projets urbanistiques destinés au Mondial. A Rio, ils ont protesté notamment contre des démolitions de logements autour du stade Maracana pour y construire un parking. Ils affirment que l'on viole les droits des citoyens.

- Mouvement du "Passe livre" : c'est un mouvement d'étudiants né en 2005 "autonome, indépendant et sans appartenance" à un parti politique, une organisation religieuse ou une ONG. Il milite pour la gratuité des transports publics. C'est lui qui a mis le feu aux poudres en juin 2013.

- Nao vai ter Copa ! : (Il n'y aura pas de Coupe) réunit plus de 25.000 membres sur Facebook et est la communauté la plus active pour convoquer des manifestations contre les dépenses du Mondial.

- Anonymous Brasil : avec le masque blanc de Guy Fawkes comme symbole (Remember, Remember), ils organisent des manifestations et diffusent des informations sur leur page Facebook où ils comptent 1,3 million de membres. Très nombreux en juin 2013, ils ont pratiquement disparu.

- Front indépendant populaire : particulièrement fort à Rio, le mouvement a soutenu la campagne menée contre Sergio Cabral, le gouverneur de la ville, il y a un an. Ses chevaux de bataille : la violence policière et la hausse du prix des transports. Il réunit "des centaines d'activistes de divers courants idéologiques et politiques", d'après son site web.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

MANIFS - Le Brésil roule, la colère gronde

TRANSPORTS - Sao Paulo à l'arrêt

MARACANA - 3000 manifestants devant le stade