Deschamps est vraiment "fier de ses joueurs"

  • A
  • A
Deschamps est vraiment "fier de ses joueurs"
Forcément déçu, Karim Benzema a été consolé par son coach Didier Deschamps, qui avait déjà le regard tourné vers l'Euro 2016 après la défaite des Bleus.@ REUTERS
Partagez sur :

BEAU JOUEUR - Pour le sélectionneur de l’équipe de France, les Bleus “ont tout tenté” mais a regretté le manque de précision de ses joueurs.

L’INFO.Contrairement à Mathieu Debuchy ou à Antoine Griezmann, Didier Deschamps n’a pas pleuré après la défaite des siens contre l’Allemagne (0-1), vendredi en quart de finale de la Coupe du monde. Au moment de répondre aux questions de la presse, le sélectionneur des Bleus a affirmé être “fier de ses joueurs” et a reconnu que les Allemands avaient “l’habitude de ces grands rendez-vous”.

“Retenir le positif”. “Les Allemands ont bien géré leur avantage d’un but. Après, on a aussi eu un déficit sur le plan athlétique. On a tout tenté jusqu’à la fin mais en face, on a vu une équipe qui a l’habitude de ces grands RDV”, a commenté Didier Deschamps. “On s’attendait pas à un match facile et on a fait beaucoup pour revenir. Je n’ai pas vu une énorme différence entre nous et l’équipe d’Allemagne mais aujourd’hui, ce sont les Allemands qui se sont qualifiés. Neuer a aussi fait les arrêts qu’il fallait. Je suis très fier de ce qu’ont fait avec les joueurs. Je préfère retenir, aujourd’hui, le positif depuis qu’on a posé le pied au Brésil le 9 juin”.

Les températures ? Les mêmes pour les deux équipes. Au moment de faire le bilan du match, la question des températures endurées pendant la rencontre (jouée à 13 heures autour de 29°C) est rapidement venue sur le tapis. Mais cet argument a été balayé de la main par le sélectionneur. “Oui les températures sont très élevées mais c’est la même chose pour les deux équipes. Il y a peut-être moins d’intensité que lors des matches joués à 18 heures, mais c’est pareil pour tout le monde”, a-t-il ajouté.

Rendez-vous à l’Euro 2016. Dans les propos du sélectionneur pointait vendredi, dès l’après-match, une lueur d’espoir. Une teinte positive dans l’optique du prochain grand rendez-vous de football, l’Euro 2016 qui aura lieu en France. “Sur ce qu’on a vu depuis le début de la compétition, il y a de la matière mais il a encore du travail à effectuer. Il va falloir maintenir cet état d’esprit et s’améliorer, car il y a encore une marge de progression” dans l’optique de l’Euro 2016, a anticipé l’ancien coach de l’AS Monaco.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RESUME - L'Allemagne élimine la France

LE MINUTE PAR MINUTE - L'Allemagne brise le rêve des Bleus

L'ANALYSE - Raymond Domenech : "il ne manquait pas grand-chose"

REACTION - Didier Deschamps "fier de ses joueurs"

LA TRISTESSE - Les larmes des Bleus après leur élimination

LE BUT - Revivez l'ouverture du score de Mats Hummels

LA PARADE - L'arrêt d'Hugo Lloris en vidéo

LE REMPART - Neuer sauve l'Allemagne sur une frappe de Benzema

L'OCCASE - La belle frappe de Mathieu Valbuena