Coupe du monde : ce qu’on a aimé contre la Norvège

  • A
  • A
Coupe du monde : ce qu’on a aimé contre la Norvège
@ REUTERS
Partagez sur :

BONS POINTS - L’équipe de France de football a réussi son premier test mardi soir (4-0) au Stade de France.

Les Bleus ont débuté leur préparation sur un immense sourire. A 16 jours du début de la Coupe du monde de football (12 juin - 13 juillet), les hommes de Didier Deschamps se sont imposés avec la manière (4-0) face à la Norvège, mardi soir au Stade de France. Avec un sixième succès lors des sept dernières rencontres, les Français maintiennent leur moral au plus haut. Mieux encore, les supporters tricolores ont entrevu de belles promesses lors de ce premier test.

Paul-Pogba-930_scalewidth_630

© REUTERS

De l’envie, beaucoup d’envie. Il n’est jamais vraiment évident d’aborder ce genre de rencontres pour les joueurs. Jamais évident non plus de les regarder pour les supporters. A deux semaines du Mondial, les équipes offrent souvent un spectacle indigent, de peur de dépenser trop d’énergie, voire de perdre certains éléments sur blessure. Avant la rencontre, Didier Deschamps avait exhorté ses joueurs à "entretenir la flamme", née juste après la qualification héroïque en barrages contre l’Ukraine. Le message du sélectionneur est visiblement bien passé. Pour leur dernière apparition au Stade de France, les Bleus ont montré beaucoup d’envie aux 75.000 spectateurs.

La France s'impose (4-0) contre la Norvège :

Un milieu à trois très à l’aise. Sans meneur de jeu qui s’impose véritablement dans cette équipe, Deschamps a misé sur un milieu à trois (Matuidi-Cabaye-Pogba). Sans oublier les limites des Norvégiens, l’équilibre semble déjà bien réel. Très en vue mardi soir, Paul Pogba a encore confirmé ses très belles capacités. Le milieu de 21 ans qui évolue à la Juventus Turin n’a joué qu’une mi-temps mais sa maîtrise technique,  sa capacité à se projeter vers l’avant et son but (marqué à la 15e minute) sont autant de facteurs rassurants pour le sélectionneur.

Les prouesses de Valbuena. Sans conteste l’homme du match aux côtés de Paul Pogba. Avec trois passes décisives et un volume de jeu très intéressant, Mathieu Valbuena a déjà fait oublier sa saison moyenne avec l’Olympique de Marseille. Il a aussi donné raison à Didier Deschamps qui a choisi d’écarter Samir Nasri de sa liste. Le meneur de poche a été très adroit dans ses choix, très juste dans ses passes et très volontaire dans l’engagement. Il a sans aucun doute marqué de précieux points.

Giroud

© REUTERS

L’efficacité d’Olivier Giroud. On lui a souvent reproché son manque d’efficacité en équipe de France. Mardi soir, l’attaquant d’Arsenal a marqué ses 6e et 7e buts en bleu. En moins de 20 minutes, il a inscrit un magnifique doublé : une superbe reprise lobée (51e) et une tête parfaitement placée (69e). Face à des grands gaillards norvégiens, Olivier Giroud a aussi fait preuve de puissance physique. En résumé, un premier match parfait !

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

RÉACTION - Pogba : "on va garder la tête froide"

AMBIANCE - Les Bleus se font plaisir avant le Mondial

BALADE - La promenade des Bleus face à la Norvège

CALENDRIER - Le programme des Bleus au Mondial