Cinq choses à savoir sur Pays-Bas-Chili

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Pays-Bas-Chili
Le génial Arjen Robben.@ MaxPPP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Déjà qualifiées, les deux équipes s'affrontent pour finir en tête. Et éviter le Brésil en 8e de finale.

>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Les deux équipes sont d’ores et déjà qualifiées. Reste à savoir à quelle place. Brillants face à l’Espagne (5-1), un peu moins face à l’Australie (3-2), les Pays-Bas, sans Robin Van Persie, suspendu, feront tout pour terminer en tête et ainsi éviter le Brésil, probable futur adversaire en 8e de finale. Une motivation qui vaut également pour le Chili, épatant vainqueur de la Roja (2-0). Mais grâce à leur meilleure différence de buts, les Oranje (qui évolueront pour la première fois dans leur couleur durant ce Mondial) peuvent se contenter d'un match nul.

On attend des buts. Le Chili a marqué lors de 11 de ses 12 derniers matches de Coupe du monde. Seule exception: contre le Brésil le 28 juin 2010 (0-3). Quant aux Pays-Bas, ils n’ont pas réussi à garder leur cage inviolée lors de leurs sept derniers matchs de Coupe du monde. Il faut remonter au 19 juin 2010 face au Japon (1-0) pour voir les Oranje ne pas encaisser de but.

L’homme fort. Depuis le début du mondial, il est inarrêtable. Avec les trois buts qu’il a déjà inscrits cette année, Arjen Robben compte désormais six buts en Coupe du Monde, seul le grand Johnny Rep en a inscrit davantage pour les Oranje (7). L’attaquant du Bayern Munich est sur une excellente dynamique, ce qui se confirme dans les chiffres : il a marqué 8 buts lors de ses 8 dernières apparitions avec les Pays-Bas.

Paradoxe. Les Pays-Bas semblent à l’aise quand ils affrontent des adversaires sud-américains : ils n’ont perdu que deux fois en onze confrontations (la finale contre l’Argentine en 1978 et le quart-de-finale face au Brésil en 1994). En revanche, quand ils se déplacent sur le continent sud-américain, les Oranje sont moins à l’aise. Ils n’ont même jamais gagné, en deux affrontements : 0-0 contre le Pérou en 1970, et 1-3 contre l’Argentine en 1978.

Attention dans la surface. Les défenseurs néerlandais sont prévenus. Les Pays-Bas ont concédé huit penalties en Coupe du monde depuis 1974 (sept encaissés), soit le total le plus élevé sur cette période.

La malédiction chilienne. Vainqueur de l’Espagne et de l’Australie, le Chili tentera de réaliser la passe de trois, ce qu’il n’a jamais fait dans son histoire. Problème : les Pays-Bas n’ont plus perdu un match lors d’une phase de poules depuis l’édition 1994 (0-1 contre la Belgique). Et en plus, les sélections européennes réussissent peu aux Chiliens : seulement deux victoires en onze confrontations  (3 nuls, 6 défaites).

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ALTESSE - Une photo royale pour les Pays-Bas

LA TÊTE DANS LE TAPIS - A 93 ans, papy Van Persie imite Robin

ANALYSE - La fin de règne de l'Espagne

CHOC - Le Chili envoie l'Espagne au tapis

INCIDENT - Des supporters chiliens forcent l'accès au stade