Tennis - Finale de Coupe Davis : Tsonga, Pouille, Gasquet et Herbert sélectionnés pour France-Belgique

  • A
  • A
Tennis - Finale de Coupe Davis : Tsonga, Pouille, Gasquet et Herbert sélectionnés pour France-Belgique
Lucas Pouille, Jo-Wilfried Tsonga et Yannick Noah, en septembre dernier.@ AFP
Partagez sur :

Richard Gasquet remplace Nicolas Mahut, à l'origine titulaire, alors que Julien Benneteau reste remplaçant pour la finale.

Yannick Noah a surpris tout le monde. Le capitaine français a retenu Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert pour affronter la Belgique en finale de Coupe Davis, de vendredi à dimanche à Villeneuve-d'Ascq. Conséquence : Nicolas Mahut, à l'origine titulaire, et Julien Benneteau, annoncé partant quasi certain ces derniers jours, sont finalement écartés et seront donc remplaçants. L’équipe de France n’a plus remporté le Saladier d’argent depuis 2001



Pouille et Tsonga en simple. En simple, Noah a fait du classique : Lucas Pouille sera opposé à David Goffin et Tsonga à Steve Darcis vendredi. La rencontre de double doit opposer samedi Gasquet et Herbert, préférés donc à Mahut et Julien Benneteau, à la paire belge composée de Ruben Bemelmans et Joris de Loore, sous réserve de changement. 

Les titularisations des Tsonga et Pouille ainsi que Goffin et Darcis ne faisaient aucun doute. C'est en double que l'incertitude planait. Noah a créé la surprise en écartant ses vétérans Mahut et Benneteau, 35 ans chacun, qui s'étaient entraînés côte à côte de dimanche à mercredi pour préparer, en principe, la rencontre de samedi.

>> A LIRE - VIDÉO - La France et la Coupe Davis, 16 ans de malheur

Gasquet et Herbert in extremis. Mahut faisait partie des quatre titulaires à l'origine alors que Benneteau était remplaçant au même titre que Gasquet. Ce dernier a réussi in extremis à faire partie de la short-list grâce à son retour à un niveau de forme correct en fin de saison. Sa capacité à jouer autant en simple qu'en double a plaidé en sa faveur.

Le maintien de Herbert, spécialiste du double, est aussi une surprise dans la mesure où l'Alsacien de 26 ans était arrivé au stage de préparation vendredi dernier avec un lumbago contracté lors du Masters à Londres.

>> Finale de Coupe Davis - France-Belgique : suivez en direct la journée de vendredi